Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


A propos du naufrage dans les eaux de la Gonâve. Encore une fois...

Publié par siel sur 17 Mai 2021, 19:43pm

Catégories : #AYITI ACTUALITES, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

A propos du naufrage dans les eaux de la Gonâve. Encore une fois...

 ... le juriste "bo katedral" (courtoisie F. Estimé) a FRAPÈ.  L'Etat n'est pas responsable. Ce sont les citoyens  qui du fait de leur inconscience ont provoqué ce drame ?

Vraiment ?

Dans quel pays l'Etat ne contrôle pas les transports routiers et maritimes ?

Haïti.

Partout dans le monde il existe des gens inconscients ou qui aiment à braver les dangers en pensant que ça n'arrive qu'aux autres.

De plus en Haïti, vu que le cabotage, les transports en général, ne sont ni gérés ni administrés, les gens se débrouillent comme ils le peuvent.

Et quand ils ne savent pas "naje pou soti" ils coulent. Au figuré comme au propre.

A entrendre ce juriste qui fait dans la morale plutôt que dans la logique, l'Etat n'aurait aucune responsabilité dans la surveillance des conditions de transports. 

C'est aux gens de se démerder pour évaluer les risques.

Mais, si on doit demander à  chaque conducteur de se débrouiller dans les rues de Port-au-Prince pour  rouler sans signaux de circulation, suivant cette logique, on peut également laisser chacun construire sa maison n'importe ou...Et pourquoi pas  se fédérer en gangs pour associer les moyens nécessaires aux crimes ?

A quoi sert l'Etat  donc ?

A engraisser des cadres ?

A voler le trésor public ?

A payer des lobbyistes pour dire qu'il existe ?

A organiser référendum et élections frauduleuses ?

Ce juriste sis en France, devrait savoir -même si ça ne fait pas longtemps qu'il vit dans un pays organisé-, qu'une embarcation aussi chargée n'aurait pas eu l'autorisation des autorités chargées du transport maritime de naviguer, en l'occurence la Senama.

De plus, le bateau  surchargé de voyageurs qu'il montre n'est pas celui en cause. Le bateau qui a coulé avait seulement 19 passagers. Vous vous rendez compte de quoi quelqu'un est capable pour faire passer son idéologie et sa propagande ...

Mais étant donné que le défenseur des dilapidateurs et voleurs des Fonds PetroCaribe a pour mission de défendre le désastre de cette administration mafieuse depuis 10 ans,ce sont les victimes qui sont seules responsables. Et son audience l'a bien compris :

 

 

 

 


Yo pap fè prekosyon men tout bagay se leta ,pou yon moun sou lamè pou yon kannòt chage konsa pi devan epa problèm ,apre se leta pafwa nou mechan tou

De même qu'il parlait de légitime défense - quelle perfidie, sachant que le jeune homme avait été menotté avant d'être lancé du toit du camion ( détail qu'il s'est gardé de mentionner à son public d'homo haïtianus  cretinus, avaleur de bananes ).

Il y a une tendance dans la droite évangéliste ( pléonasme) des USA de d'abord détester l'Etat solidaire et ses réglementations : fiscalité, port d'armes, sécurité sociale pour tous, scolarité gratuite, etc.; ensuite, de ce fait, a été inculqué aux fidèles de cette religion que la " richesse est une vertu" - ce pourquoi leurs pasteurs ont quasiment le devoir de s'enrichir  grâce au don de leurs fidèles.

Donc celles et ceux qui sont pauvres c'est de leur faute parce qu'ils n'ont pas su conduire leurs vies selon les lois du seigneur et se sont égarés en comptant sur la solidarité collective et la protection de l'Etat. 

Enfin, même ici ( même avec la COVID 19) aux heures de pointe les gens se pressent dans les compartiments de métro au risque de se faire mal- alors que les rames de métro se succèdent toutes les 5/10 minutes.

Il faut cesser d'égarer la population en lui faisant croire que tout fonctionnerait magiquement si  chacun balayait devant sa porte. Ce type de croyances niaises accouchent d'une jungle, car les hommes étant ce qu'ils sont, il y en aura toujours qui pousseront leurs déchets devant la porte du voisin ce qui provoquera discussions, bagarres et même meurtre.

C'est exactement ce qui se passe en Haïti actuellement avec l'absence d'Etat et le chacun pour soi. Situation qui est vantée par les défenseurs des voleurs et dilapidateurs des Fonds PetroCaribe, de l'arnaque des 1.50 $ et le reste qui n'est pas un "ti rest' dans la mesure où leurs crimes financiers et physiques sont innombrables.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents