Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Maxime Roumer est décédé. Nous l'avions côtoyé à l'époque où à Paris il appartenait à la gauche. Lui également a fait...

Publié par siel sur 28 Mai 2021, 20:53pm

Catégories : #AYITI ACTUALITES, #INTERNATIONAL, #REFLEXIONS perso

... un virage bizarre ces dernières années, allant jusqu'à être membre d'un parti de droite BOUCLIER.

Je suppose qu'il n'avait pas le choix, je dis bien je suppose- dans la mesure où ces brigands auraient pu  attenter à sa vie et à ses biens (maison de famille à Jérémie) et à l'oeuvre de sa vie : l'université qu'il a fondé.

Comme sous Duvalier des personnes prenaient l'habit macoute pour ne pas être inquiétés et agressés.

Jérémie, comme vous le savez, a eu son massacre de familles mulâtres réalisé par les militaires et les macoutes, une  chose  aussi féroce que les agissements des gangsters - grand-mère jetée de son balcon, enfant éborgné avant d'être tué ... Etc.

Maxime devait savoir étant sur place que le "ventre est encore fécond d'où est sorti la bête immonde". D'autant plus qu'avec la présence de Guy Philippe et de ses fidèles anciens militaires et celle de duvaliériste fier de l'être tel que THEANO (l'homme qui disait son mépris des familles monoparentales) le terrain devait être particulièrement miné.

Bien entendu, on ne peut être sûr de rien et peut-être que M. ROUMER avait fait un virage à droite comme bien d'autres anciens militants contre la dictature des DUVALIER.

Il faut savoir qu'il est plus facile de passer de la gauche à la droite- rares sont des militants de droite et/ou d'extrême droite qui se convertissent aux idées de gauche.

Tout simplement parce que l'argent, les armes, l'appui des USA  vous serons assurés quand  vous criez vive Franco, vive Pinochet, vive Somoza,  vive Trujillo, vive Duvalier. Et dans la même lignée : vive Martelly, vive Jovenel.

Et les "à bas" vous les connaissez aussi bien que moi, ils ont pour nom : Castro, Lumumba, Allende, Sankara, Chavez.... et les autres nombreux qui en Afrique, en Asie et dans les Amériques ont mené un combat contre l'injustice sociale, les inégalités et l'indépendance économique de leurs pays.

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents