Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Plateforme altermondialiste. Haïti : revue de la semaine (26 avril-1er mai 2021)

Publié par siel sur 4 Mai 2021, 18:14pm

Catégories : #AYITI ACTUALITES, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Plateforme altermondialiste. Haïti : revue de la semaine (26 avril-1er mai 2021)

Maccénat André, 3 mai 2021

L’insécurité continue de faire des ravages dans les familles haïtiennes. Trois jeunes en provenance de Lascahobas, ville du département de Plateau Central, ont été enlevés dans la zone de Croix-des-Bouquets qui est devenue le principal terrain d’activités criminelles du gang 400 mawozo. Ils ont été libérés après le versement de rançon par leur famille. Aussi, les six religieux séquestrés depuis plus de trois semaines par ce même gang ont été libérés cette semaine. Parallèlement, un étudiant de la Faculté des Sciences Humaines de l’Université d’État d’Haïti a été kidnappé devant sa maison dans la soirée du 27 avril 2021. Cette situation a conduit à des mouvements de blocage des rues pour exiger sa libération et protester contre les actes de kidnapping dans la journée du mercredi 28 avril 2021. Il a été libéré sans rançon. Toujours sur les questions d’enlèvement, un médecin de l’ONG “Nos Petits Frères et Sœurs” et son fils ont été enlevés chez eux dans la nuit du 1er au 2 mai 2021. En réaction à cet acte, plusieurs institutions scolaires et sanitaires gérées par cette ONG ferment leurs portes. Il faut signaler qu’il y a d’autres cas de kidnapping qui ne sont pas médiatisés, soit par crainte de représailles ou pour protéger la vie des otages; ce qui que l’ampleur du phénomène est présentée de manière très réduite.

Dans la nuit du 1ier mai 2021, un policier du nom de Guerby Géffrard, délégué du syndicat de la Police Nationale d’Haïti (S-PNH-17), a été assassiné par balles. À noter que ce dernier faisait l’objet de persécution politique et de multiples menaces de mort par le pouvoir en place et le Haut État-Major de l’institution policière d’Haïti pour ses activités syndicales. Son assassinat coïncidant au jour de la commémoration de la fête de l’agriculture et du Travail marque le symbole du glissement vers la dictature de Jovenel Moise.

Suite àhttps://alter.quebec/haiti-revue-de-la-semaine-du-26-avril-au-1er-mai-2021/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents