Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Un des fleurons du génie hydraulique cubain (Photos) A propos du barrage de Marion inauguré le ...

Publié par siel sur 2 Mai 2021, 11:10am

Catégories : #AYITI ACTUALITES, #INTERNATIONAL, #AYITI EXTREME DROITE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

... 1er mai par JOVENEL  construit par une firme cubaine.

Entre parenthèses  un petit rappel historique pour les partisans tèt pete des tèt kale. Ils devraient se rappeler que les relations avec Cuba, interrompues par les Duvalier pour plaire aux USA,  ont été reprises par Aristide, l'homme qu'ils se plaisent à diaboliser. Comme pour cette clique la reconnaissance est un péché, il ne faudrait pas s'attendre à ce qu'ils le reconnaissent. Parce que sans le travail des Cubains, il n'y aurait pas de barrage Marion.

Fermons les parenthèses. 

Le travail de retenue d'eau semble bien fait, bien qu'on ne puisse vraiment en juger, faute d'éléments d'informations techniques comme ceux donnés dans l'article sur le barrage de Mayari à Cuba, un ouvrage gigantesque qui a débuté en 2005 et s'est terminé en 2009.

La seule chose qu'il faut rappeler c'est que cette retenue d'eau qui devrait  permettre d'arroser des terres demande encore la construction de canaux pour conduire l'eau à ces terres.

D'autre part, pour ce qu'il s'agit de production d'électricité, il faut encore installer une centrale hydroélectrique à proximité de ce lac et permettre  à l'eau de se diriger vers la centrale.

J'ignore si  après dieu a prévu d'investir dans la construction de cette centrale. Et combien de gigawatt/heure cette centrale pourrait produire. Pour le savoir il faudrait des informations  techniques. Pour cela il faudrait avoir une idée de la masse d'eau du barrage, de son nombre de mètres cubes.

Le barrage à Cuba est principalement utilisé pour conduire l'eau à travers  les terres à partir d'un système complexe de canalisation. On ignore également si ce système est prévu. Parce qu'en son absence et en l'absence de centrale hydroélectrique le barrage de Marion restera un plan de retenue d'eau.

Il faut donc que les paysans du coin et la population comprennent bien qu'il s'agit d'une première phase de travaux et qu'il en faudra d'autres pour apporter l'eau  jusqu'à leurs terres et produire de l'électricité.

La seule chose qui me chiffonne dans ce projet c'est que sachant que JOVENEL ne fait rien pour aider les paysans et qu'il est un menteur pathologique, je me pose la question  de savoir si son objectif ne serait pas, comme il l'a fait avec la Savane Diane, ou avec AGITRANS de virer les paysans des terres adjacentes et de les céder à des copains et/ou à des entreprises étrangères.

Chat échaudé craint l'eau froide.

Dans sa progression continue vers le territoire de Las Tunas, le Projet de transvasement Est-Ouest constitue un véritable facteur de développement. L'arrivée de l’eau entraîne également d'autres changements importants dans les domaines économique et social

 

 Un projet dont tout le monde nous sera reconnaissant, surtout les générations futures, celles qui devront vivre dans un monde où l'eau potable sera une ressource de plus en plus rare et coûteuse. »Raul Castro Ruz

MAYARI, Holguin — L'impressionnante masse d'eau du barrage de Mayari (354 millions de mètres cubes) et le mur gigantesque en béton imperméable qui la retient, unique en son genre à Cuba par sa hauteur, confirment le statut de mégastructure du projet de transvasement est-ouest, fruit de la capacité technique du pays.

Avec comme point de départ le barrage de Nuevo Mundo, dans la municipalité de Moa, le réseau complexe de tunnels, canaux principaux et secondaires, ponts-tunnels, vannes, prises d'eau et autres éléments, son tracé traverse une grande partie de la province de Holguin, jusqu’à celle de Las Tunas, au barrage Juan Saez.

Son ampleur et les solutions de génie civil conçues et mises en œuvre confirment la volonté de l'État de transvaser l'eau depuis les zones où elle est plus accessible jusqu’aux moins favorisées par la nature.

Située près de la ville de Mayari, l’Entreprise des services d’ingénierie de la Direction intégrale des projets (DIP) est chargée de la gestion de cet investissement énorme, et dont les travaux s’effectuent en six étapes échelonnées dans le temps.

SAVOIR-FAIRE ET PROFESSIONNALISME

Les complexités techniques et autres n'ont pas ralenti les travaux de la dérivation est-ouest. La première étape, qui a débuté en 2005 et a été achevée en 2009, a résolu les problèmes d'approvisionnement en eau de la population de la ville d’Holguin et des installations des pôles touristiques du nord de la province d’Holguin, jusqu’alors affectées par des sécheresses cycliques.

La construction du tronçon de transvasement Nipe-Gibara a permis d’acheminer l’eau vers le chef-lieu de la province, grâce à un ouvrage reliant le barrage de Mayari à celui de Biran. De là, l'eau est conduite jusqu’à Nipe à travers le canal Nipe-Deleite et poursuit son chemin, transitant par trois stations de pompage situées à des endroits clés et éloignées les uns des autres, jusqu'à la retenue de Gibara.

Suite dans le lien.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents