Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Lu dans le rapport de Human Rights Watch à propos de l'exploitation des mines et qui confirme les soupçons sur...

Publié par siel sur 18 Juin 2021, 22:55pm

Catégories : #REFLEXIONS perso, #INTERNATIONAL, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Carte topographique des emplacements des mines en Haïti

Carte topographique des emplacements des mines en Haïti

...les raisons cachées derrière le projet "jovelinesque/CI "de nouvelle constitution. N'oubliez pas que dans cette nouvelle constitution les ressources du sous-sol appartiendraient au propriétaire de la terre et non pas comme dans la constitution de 1987 à l'Etat. Bien entendu les illettrés auditeur du juriste "bo katedral "sis en France sont tellement " brain washed" qu'ils sont dans l'incapacité de comprendre que le seul but de cette nouvelle constitution est de s'accaparer les richesses du sous-sol, de les expulser de leurs terres et de les appauvrir. Les Haïtiens se refusant à comprendre que c'est l'économie qui dirige le politique.

Exploitation minière et accès à l’information

Haïti est l’un des pays les plus densément peuplés du monde occidental, et la dégradation de l’environnement y est préoccupante. Au cours de la dernière décennie, les investisseurs étrangers ont poursuivi le développement du secteur minier naissant. La résistance est généralisée, car les communautés craignent que l’industrie n’abîment leurs terres arables et leur eau.

Un projet de loi de 2017 que le gouvernement a présenté au parlement fait l’impasse sur les droits des personnes déplacées par les activités minières, selon la Global Justice Clinic de la faculté de droit de l’Université de New York, et ne prévoit pas suffisamment de temps pour évaluer les conséquences environnementales. Ce texte contient en outre des dispositions qui pourraient rendre les documents des compagnies minières, y compris ceux ayant trait aux impacts environnementaux et sociaux, confidentiels pendant 10 ans, empêchant une consultation significative des communautés. Le projet de loi était toujours à l’étude en octobre.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents