Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Une question à Stanley. Lucas qui radote toute la journée sur le groupe de Bourdon, le groupe Black-out, les anarchopopulistes et...

Publié par siel sur 10 Juin 2021, 00:18am

Catégories : #REFLEXIONS perso, #AYITI EXTREME DROITE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

1-Rescapés du massacre de Jean Rabel. 2- tontons macoutes
1-Rescapés du massacre de Jean Rabel. 2- tontons macoutes

1-Rescapés du massacre de Jean Rabel. 2- tontons macoutes

 ...les oligarques récemment ajouté à son lexique :

Est-ce que  :

- le groupe de Bourdon

-le groupe Black-out

-les arnarchopopulistes

- les oligarques

sont ceux qui ont perpétré le massacre de Jean Rabel ?

A la lecture de ce texte, qui rappelle les tenants et aboutissants du massacre de Jean Rabel,  vous pouvez mieux comprendre l'acharnement de S. Lucas contre la démocratie ( il a participé directement et indirectement à plusieurs coups d''Etat) et sa propagande pour une nouvelle constitution : "L’organisation paysanne exige que la poursuite du dossier soit faite et rappelle que les 139 personnes assassinées le 23 juillet 1986 par des éléments des Forces armées d’Haïti, luttaient pour la justice sociale comme le prévoit l’article 39 de la constitution du 29 Mars 1987."

Après le 7 février 1991, l’organisation « Tèt Kole Ti Peyizan Ayisyen » traine certains des commanditaires et exécutants de ce massacre par devant les instances judiciaires. Plus d’une quinzaine d’entre eux seront arrêtés et formellement inculpés dont les sinistres Remy Lucas et Nikol Poitevien. Ces derniers seront relâchés à la faveur du coup d’état du 30 septembre 1991 et les dossiers de justice seront détruits !

 

Il  y 31 ans de cela, soit le 23 Juillet 1987, le pays a connu le déclenchement du massacre des petits paysans de Jean-Rabel et de Beauchamps (7e section de Port-de-Paix / Nord-ouest) par le Conseil National du Gouvernement (CNG) des généraux Namphy et Regala, des Forces Armées d'Haiti, en collation avec certains grands dons de la zone (familles Lucas et Poitevien).

Conséquence : 139 petits paysans membres des Groupement «Tèt Ansanm» sont massacrés et la plupart de ceux-ci sont laissés en pâture aux chiens dans la localité de La Montagne et dans les environs du bourg de Jean Rabel. Des centaines de blessés graves (surtout à la machette) arrivent à s’échapper et une cinquantaine de blessés réussiront à atteindre l’hôpital de Jean Rabel. Sur ordre du Jude de Paix d’alors, des dizaines d’autres seront achevés et enterrés dans des fosses communes à l’entrée du bourg, les autorités locales et les grands dons ne voulant plus recevoir de blessés à l’Hôpital.

Après le 7 février 1991, l’organisation « Tèt Kole Ti Peyizan Ayisyen » traine certains des commanditaires et exécutants de ce massacre par devant les instances judiciaires. Plus d’une quinzaine d’entre eux seront arrêtés et formellement inculpés dont les sinistres Remy Lucas et Nikol Poitevien. Ces derniers seront relâchés à la faveur du coup d’état du 30 septembre 1991 et les dossiers de justice seront détruits !

Après le retour à l’ordre dit constitutionnel (15 octobre 1994), les individus inculpés seront à nouveau arrêtés puis, à cause des failles du système judiciaire certains seront provisoirement relâchés, d’autres libérés suite à d’autres bouleversements politiques (évènements de 2004 entre autres). L’organisation paysanne exige que la poursuite du dossier soit faite et rappelle que les 139 personnes assassinées le 23 juillet 1986 par des éléments des Forces armées d’Haïti, luttaient pour la justice sociale comme le prévoit l’article 39 de la constitution du 29 Mars 1987. Une lutte qui aujourd’hui encore n’arrive pas à porter ses fruits à cause de la mauvaise foi des responsables et la corruption qui gangrènent les structures de l’état.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents