Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Archives 2020. Quand les conseillers enrichis et indécents de JOVENEL nous vantent ses réalisations en tant qu'entrepreneur....

Publié par siel sur 21 Juillet 2021, 16:00pm

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

...équivalent,  selon eux, au rêve de "l'homme banane". Effectivement, la "réussite " d'AGITRANS peut être mise en parallèle avec celle de sa gouvernance. Même corruption, même amateurisme, mêmes résultats catastrophiques.

Qu'est ce qu'il chantait déjà MARTELLY et qu'on entend chez GPPC, le PDG de SCOOP ?

" Ayiti nou pa vle wè a, se li nou va wè". Par contre ça c'est réussi.

Par ailleurs, ce qui fait qu'on peut avoir de sérieux doutes sur l'avenir d'Haïti, c'est ce vivier d'hommes et de femmes sans caractère,  de mauvaise foi;  des tartuffes malhonnêtes  qui squattent l'espace politique/économique et médiatique du pays. 

Il faut ajouter aussi que les escrocs ont la tâche facilitée,  les Haïtiens souffrant de manière chronique de la maladie d'Alzeihmer -  ce qui leur permet  avec une facilité quasi surréaliste de tout oublier et de recommencer du pareil au même.

Extraits 

Un leader paysan originaire de Trou Nord, Milostène Castin qui a été témoin de la création de cette ferme, estime que l’octroie des terres à Agritrans était une arnaque. 

Selon lui, il s’agissait d’une opération de marketing politique pour fabriquer la candidature à la présidence de Jovenel Moïse , “un illustre inconnu de la scène politique,” qui, une fois arrivé au pouvoir se dévouerait, dit-il, à servir exclusivement les intérêts d’une minorité de riches. 

Il affirme que des paysans chassés de ces terres sont aujourd’hui sans terre, au chômage  ou devenus ouvriers au Parc Industriel de Caracol. “Les terres concédées à Agritrans ne sont pas mises en valeur alors que les paysans n’ont plus de terre à cultiver"déplore t-il.

En plus des 1000 (mille) hectares concédés par l’Etat à Agritrans pour 25 ans renouvelables, la compagnie de Jovenel Moïse avait reçu le support des ministères des Finances et celui de l’Agriculture. Elle avait obtenu aussi un près de six (6) millions de dollars américains du Fonds de Développement Industriel (FDI).

Le nom d’Agitrans et de Jovenel Moïse figurent dans le rapport d’audit de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA) sur la dilapidation des fonds du programme Petrocaribe publié en 2018 et 2019.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents