Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Boris Cyrulnik : " Quand vous commettez un meurtre, après le meurtre qu'elle va être votre première décision ? Vous allez chercher à effacer les traces du crime. C'est logique. "

Publié par siel sur 18 Juillet 2021, 22:03pm

Catégories : #REFLEXIONS perso, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

JOVENEL et ses conseillers tèt kale.

JOVENEL et ses conseillers tèt kale.

Regardez comment les traces du crime ont été effacées.

Et dans le cas de Me DORVAL et dans celui  de JOVENEL.

La scène du crime n'a pas été protégée.

Chez Me DORVAL des individus sont rentrés après l'assassinat.

Chez JOVENEL pareil. Même ceux qui ont secouru Martine MOÏSE auraient du subir un interrogatoire, leurs empreintes auraient du être relevées parce que rien ne dit qu'ils n' auraient pas volontairement souillé la scène du crime.

JOVENEL avait refusé qu'une enquête  sur l'exécution de Me DORVAL soit dirigée avec l'aide d'experts internationaux.

Je ne crois pas à cette affaire de karma - sympathique certes -mais à un enchaînement de faits, comme analysé ici par Etzer EMILE qui, avec la destruction systématique des institutions de l'ETAT ont offert le territoire national avec ses habitants au banditisme légal et à la mafia des trafiquants de drogue, comme montré avec l'exemple de l'ITALIE.

Quand Evinks Danel a disparu personne ne s'en est préoccupé. Certes, il était un trafiquant de drogue mais c'est le rôle des institutions judiciaires et de la police d'enquêter sur cette disparition. Ca s'est passé comme si le type chez lequel le président d'alors, MARTELLY, avait passé un week-end quelques  jours avant sa disparition n'avait jamais existé.

Et de même pour la majorité des crimes perpétrés au cours des 10 ans de régime des bandi legal.

Tout le monde savait que l'Etat était gangstérisé. Gabriel FORTUNÉ  dans ses dernières déclarations le souligne. Ce qu'il passe sous silence c'est sa complicité en tant que proche et de MARTELLY ( Michel Martelly est mon ami disait-il)- et de conseiller de JOVENEL

Qu'a t- il fait pour freiner cette criminalité étatique ? A t-il auparavant eu le courage de la dénoncer avant cette " woulib" qu'il prend sur la mort de JOVENEL.

Il vous dit qu'il a parlé au président, que le président était sourd ( normal un psychopathe n'entend que ce qui correspond et valide ses pulsions) Est-ce qu'on peut se dire un homme politique, un ami d'Haïti  quand face à des situations aussi graves on ne prend pas ses responsabilités ?

Ce pourquoi les media  et les youtubeurs  soumis et affiliés aux tèt kale, leurs partisans, les conseillers de JOVENEL peuvent être considérés comme responsables de son destin tragique pour avoir  été des témoins et collaborateurs  de ses dérives, de ses zanmitay avec les gangsters en col blanc et en sandales, qui vont accoucher de son exécution.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents