Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


"La barricade c'est votre avenir" Un beau slogan qui a une dimension symbolique et qui a été celui de tous les révolutionnaires. La relation...

Publié par siel sur 25 Août 2021, 20:12pm

Catégories : #REFLEXIONS perso, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Barricades en France en 1968

Barricades en France en 1968

Dimension symbolique

Les barricades constituent l’expression concrète et récurrente des soulèvements populaires au cours des deux décennies qui précèdent le Second Empire. Les insurgés, issus de la classe ouvrière ou d’origine bourgeoise, étudiants notamment, formés dans les sections des associations républicaines, trouvent sur les barricades une forme d’action qui abolit temporairement les barrières sociales et favorise leur fraternité idéologique. Dans le souvenir de la révolution de 1830, ils poursuivent l’affirmation de valeurs républicaines, seules capables, à leurs yeux, de fonder une vraie justice sociale.

A la fin de la période, les facteurs technologiques et la détermination des autorités politiques à réagir réduisent l’efficacité et l’intérêt stratégique des barricades. Mais le

... entre les barricades et l'avenir, on la trouve dans toutes les insurrections, les révolutions dans le monde et notamment au moment de la révolution française où les petites gens ( trahis par la suite par les bourgeois) luttaient contre le régime aristocratique et basé sur les inégalités.

Ce sont ces barricades qui en France, ont encouragé les captifs d'Afrique mis en esclavage à Saint-Domingue à se rebeller.

Le groupe de réacs de SCOOP FM fait  une interprétation primaire de ce slogan, faisant semblant d'ignorer qu'il s'agissait de bloquer un régime corrompu soutenu par la CI, avide des richesses du sous-sol et du sol haïtien.

L'équipe de GPPC, le hurleur ( cocaïné?) spécialisée dans le révisionnisme et le nettoyage des saletés des macouto/militaro/duvaliéristes présente les déclarations de BEAUPLAN comme vérités.

Vu que ces journalistes ne font jamais dans le doute, ne vous attendez pas à ce qu'ils les confrontes aux  déclarations du dit "Jakiito", chanteur et ex-sénateur copain de MARTELLY et de JOVENEL qui dresse de ce dernier un portrait aux antipodes de celui de BEAUPLAN.

A savoir un homme travaillant avec l'oligarchie et, surtout, une personne qui n'écoute pas.

Il est logique que JOVENEL qui avait sa "sosis mare" avec ceux qui l'avaient financé et dirigé, MARTELLY, A. SOLÀ, ALMAGRO de l'OEA, APAID,  Mme SIMPSON et Cie,  ne se trouvait pas en position d'entendre d'autres voix opposées à celles de ses bienfaiteurs.

Pire ces défenseurs des voleurs et dilapidateurs des Fonds PetroCaribe présentent, ça fait partie de leur rituel de manipulation ( S. LUCAS à la manœuvre) le temps de 1986 à aujourd'hui comme  celui géré par des défenseurs de la démocratie.

GPPC et sa bande omettent sciemment qu'en 1986 ce sont leurs copains militaro/ duvaliéristes qui étaient au pouvoir. Ces " salauds" au sens sartrien ( mauvaise foi, mensonges, manipulations) oublient de mentionner le massacre des électeurs de la ruelle Vaillant, le coup d'Etat contre MANIGAT, le coup d'Etat contre Aristide, les années de répression de CEDRAS/ MICHEL FRANÇOIS et leur boycott de la commémoration des 200 ans d'indépendance d'Haïti.

Ces réactionnaires qui pleurent JOVENEL et le sanctifient, présentant un type qui a cassé l'ensemble des institutions  du pays comme un Dessalines(  ils sont arrogants, ils n'ont honte de rien, ce qu'ils appellent l'ordre c'est le désordre intitulé par JOVENEL avec, entre autres, la création de sa fédération de gangs)), participent au maintien du statu quo.

De même qu'ils répètent bêtement " si Divalye te la" , ils répéteront demain " si Jovenel te la" de manière à maintenir la population dans la fiction d'un temps paradisiaque où soi-disant le pays était géré par des patriotes (alliés des USA) qui luttaient pour le respect et la dignité de leurs paysans ( DUVALIER : vente des Haïtiens à la RD, vente du sang, boat people, 80% d'analphabètes; MARTELLY/JOVENEL : distribution de passeports à gogo pour faciliter l'exil des Haïtiens au CHILI et au BRESIL,"dap piyan" sur le Trésor Public- PetroCaribe- sur la diaspora -taxes sur les transferts et les appels. Et autres escroqueries telle qu'AGITRANS.

De sorte que ces" fafs" de SCOOP FM ( ils ne cachent pas leurs positions) qui ont toujours été là malheureusement depuis 1957- si ce n'est pas eux ce sont leurs pères- ces   incendiaires, fils d'incendiaires utilisent  l'assassinat de JOVENEL, poulain des USA, de l'OEA, du CORE GROUP pour poursuivre l'agenda de déshumanisation des Haïtiens.

Un type qui verse de l'huile sur la route n'a rien à voir avec des gens qui dressent des barricades pour signifier leur rejet de ceux qui les dirigent.

Pourquoi GPPC et son équipe, les L. Désir, BOB C, G. Henri,  sont complices et collaborateurs des mensonges, escroqueries, vols des Tèt Kale ?

A cette question les réponses sont nombreuses et renvoient aux origines sociales, à l'éducation familiale, à l'éducation académique, au "colorisme" existant dans l'ensemble des anciennes colonies en AM du Sud et dans les Caraïbes - et qui n'avait pas dû occuper une telle place en Haïti, vu  la philosophie " tout moun se moun" de ceux qui ont participé à  la lutte contre les esclavagistes, laquelle a accouché de l'indépendance du pays en 1804, alors que ce n'est que le 13 mai 1888 que l'esclavage a été aboli au Brésil.

Ce que j'ai remarqué c'est qu'en général les luttes populaires ( comme celle des Cacos de Charlemagne Péralte dressés contre l'occupation américaine) sont toujours décrites comme des sauvageries et décrédibilisées par les tenant du statu quo qui voient en elles une menace. Et qui trouvent chez des " tèt grenn" - désolée pour cette vulgarité, mais  c'est ainsi qu'ils se nomment et ce pourquoi ils se rasent la tête, devenant des tèt kale- des serviteurs, nègres de maison et nègres à talents, pour "vendre" le bien comme mal, le beau comme laid, le courage comme lâcheté.

Attention. Nègres de maisons et nègres à talents se retrouvent dans toutes les classes, les couleurs, les partis en Haïti. Les tèt kale sont simplement la partie la plus visible parce qu'au pouvoir depuis 10 ans.

Le duvaliérisme après DUVALIER sous les auspices de la CI a encore de beaux jours. Les barricades ne suffiront pas à détruire ceux qui, systématiquement, consciemment, s'emploient à piller le pays et à faire de sa population des mendiants ou des délinquants sans foi ni loi.

Les autres, leurs porte-parole comme les journalistes du G4,  leurs exécutants  comme JOVENEL, ne sont que monnaie de singe, corvéables et remplaçables à tout moment.

Je vous laisse découvrir dans le lien ci-après ce que les écoliers en France apprennent sur l'historique et la symbolique  des barricades.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents