Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


LU SUR LE NET " Prezidan jojo patap panse konsa ,bati li tap bati kay pou moun

Publié par siel sur 21 Août 2021, 22:35pm

Catégories : #LU SUR LE NET, #REFLEXIONS perso, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

  ,kraze yo bezwen  kraze  lajan ."

inutile de vous notifier l'origine de ce commentaire -oh combien éclairé -, marque de fabrique des tèt kale et des illettrés qui refusent de se poser des questions, de s'informer de leur propre chef, de faire des recherches, de consulter les archives qui pullulent sur les Live du juriste bo katedral sis en France et de ses collègues ( femmes et hommes) aux USA, Brésil, Canada.

Je vous ai parlé de cette notion en psychologie qui s'appelle "la dissonance cognitive" Je vous ai, en maintes fois,  déclaré que JOVENEL n'avait pas toute sa tête, ( un cocktail de mégalomanie ( tout puissant après dieu)  et de paranoïa à la DUVALIER F.( massacrer et assassiner ses opposants.) 

 Un cocktail qui comprend d'autres ingrédients et qui est commun à un certain nombre de dirigeants dans le monde, le plus fameux dans l'histoire contemporaine étant TRUMP suivi de près par les BOLSONARO au Brésil, DUERTE aux Philippines.

Je vous ai même dit que selon moi, si et la CI et MARTELLY l'avait choisi ( JOVENEL gen youn foli bannann) c'est  parce qu'ils comptaient sur cette " folie" pour  le mettre à leurs bottes.

Ces dirigeants tèt pa dwat prouvent en général leur affection pour les citoyens qu'ils dirigent en leur faisant beaucoup de mal. Ils leur refusent la sécurité sociale, comme TRUMP ou le salaire minimum comme MARTELLY/JOVENEL.

Ils sont généralement alliés aux multinationales et/ou à ceux qui trafiquent dans tous les domaines ( trafic de personnes, trafic de drogue, d'organes, vols de terres. Etc) 

Pour revenir au :  "  Prezidan  jojo patap panse konsa  ,bati li tap bati kay pou moun"  on doit se rappeler que JOVENEL a choisi d'habiter dans le lit d'une rivière. Choix signifiant et représentatif  de l'absence de conscience de l'homme de l'importance de l'environnement pour la collectivité.

Aujourd'hui  surgissent des témoignages de personnes qui lui auraient recommandé de ne pas habiter dans cette ravine pour des raisons de sécurité.

Personnellement, je me moque comme de ma première chemise de la sécurité de JOVENEL qui ne sait jamais préoccupé de celle des Haïtiens. Ce que je dénonçais c'est que dans un pays comme Haïti où les gens construisent n'importe où, le choix du  président de s'installer dans le lit d'un cours d'eau était un encouragement à la population à détruire l'environnement.

Le M. propriétaire de cette maison  était, parait-il, l'un parmi les financiers de sa campagne auquel il remboursait son investissement par la location de sa maison - avec bien entendu l'argent du Trésor Public. JOVENEL n'a pas dépensé un centime de sa fortune personnelle - millionaire qu'il était selon le groupe de tèt pa byen et arrivistes - comme lui-  qui l'entouraient et l'ont conduit à sa perte.

Le  plus  absurde dans ce  : "  Prezidan  jojo patap panse konsa  ,bati li tap bati kay pou moun" c'est  que d'une part JOVENEL n'a jamais construit de logements pour la population au cours de son mandat.

Et qu'à contrario, c'est  "kraze li tap kraze kay moun" quand il a fait détruire les maisons de ses riverains.

Bien entendu, ceux qui ont été formatés pour croire et non pas se confronter aux faits, ceux qui baignent dans la culture dominante sadomasochiste trouveront que JOVENEL a bien fait de détruire les maisons de ses voisins, qu'il a bien fait de ne  pas transmettre un mot de sympathie aux parents des orphelins décédés dans un incendie, parce que les Haïtiens sont des... crabes.

C'est ainsi que les Haïtiens vivent dans un pays où - de même que pendant les siècles d'esclavage- , leurs  dirigeants les considèrent comme un danger,  que seuls des tigres , des rapaces  alliés à l'aigle peuvent transformer effectivement  en chats, chiens, cafards, crabes, insectes nuisibles...ETC. Tout simplement les déshumaniser. 

 Les fameuses bottes  de JOVENEL sont celles de ses parrains qui lui ont mis leurs bottes sur le cou, lui ont conseillé de  les porter afin de leurrer la population et  de transformer le bénéficiaire de 14 comptes en banque, l'ancien président d'une Chambre de commerce, le "pur produit du secteur privé" en un président défenseur des défavorisés.

La fable s'est terminée tragiquement pour le principal collaborateur à cette mascarade.

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents