Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Le fédéralisme pour mettre fin à l'emprise de plus de 50 ans des duvaliéristes, bandi legal woz rakèt et ...

Publié par siel sur 26 Septembre 2021, 20:59pm

Catégories : #REFLEXIONS perso, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Les 5 caciques avant l'invasion des colons espagnols.

Les 5 caciques avant l'invasion des colons espagnols.

...gangsters financés par l'ÉTAT, par le secteur privé et appuyés par la CI dont les USA, l'OEA, la BID, le FMI. Et bien entendu ce fameux syndicat dénommé CORE GROUP, une particularité haïtienne.

Ce que dit ici ce leader de gauche de la RD est connu de tous les Haïtiens conséquents qui s'informent à des sources fiables comme, par exemple, Noam Chomsky.

Au niveau de l'information comme de l'économie  la population a droit au " ti rest pou pèp la".

Une définition du fédéralisme ici

"Dans le cas d'un Etat, les compétences législatives, juridiques et administratives sont partagées entre un gouvernement fédéral et des gouvernements de collectivités ou d'Etats fédérés. Exemple : Etats-Unis d'Amérique, République Fédérale d'Allemagne, Confédération Helvétique, Fédération de Russie, Belgique, Inde..."

La QUISQUEYA, AYITI, BOHIO  d'avant l'arrivée des colons esclavagistes était divisée en  5 caciquats. 

Vous connaissez mon constat,  fait à partir de plus de centaines d'heures d'écoute, d'émissions,  sur le rôle néfaste des média et youtubeurs  fonctionnant dans une soi-disant diaspora,  qui usent de désinformation, de rétention des infos, de manipulations et diversions,  de formatage à la soumission, du "bon dye bon", de généralisation de la mendicité et d'infériorisation systématique de la majorité de la population, de propagation de la haine et de la connerie et au soi-disant mysticisme.

Sans compter sur  le travail d'intoxication, d'empoisonnement même des soi-disant pasteurs, vulgaires et illettrés qui maintiennent les Haïtiens dans la peur, la violence et le mensonge.( au nom de la vérité divine)

Bien entendu dieu, leurs dieux ont toujours bon dos. Ils leur font dire ce qu'ils veulent. En fonction de leurs intérêts, ils interprètent un verset de la Bible avec un  sérieux , une conviction aussi apparents que le fait le juriste bo katedral sis en France ...Et bla-bla-bla, ou un autre en fonction de la conjoncture. Car, dans la Bible il y a  tout et son contraire et surtout de quoi boire et manger pour les pasteurs. 

Donc, le fédéralisme pourquoi ?

Afin d'éviter l'ensemble de ces manipulations qui n'ont pour objectif que de capter l'argent du Trésor Public, des Haïtiens vivant à l'étranger, des pauvres qui ont été persuadés que payer la dime et/ou payer un hougan va les sortir de leur misère, de permettre aux régions ayant à la tête un gouverneur ne dépendant pas de l'Etat central.

Ne pas dépendre de l'État central veut dire, en priorité, ne pas se voir imposer à des postes de direction des malfrats woz/rakèt héritiers des 2 DUVALIER, amis et protégés des gangsters et trafiquants de drogue.

De la qualité des femmes et hommes choisis pour gérer l'administration dépend la qualité de cette administration.

Il paraît que dans l'ensemble des projets soit de réforme constitutionnelle ou de nouvelle constitution joveneliste, il est accordé une place aux Haïtiens vivant à l'étranger. Ce qui signifie qu'un Haïtien vivant à l'étranger ayant eu des expériences dans l'administration US, FRANCE, CANADA, pourrait accéder à la position de gouverneur d'une région et/ou occuper des postes de direction dans cette région.

ATTENTION. Loin de moi l'idée de croire que les Haïtiens vivant à l'étranger seraient automatiquement plus compétents et moins corrompus que ceux vivant en Haïti. 

Cependant, il suffirait de recruter et d'accepter la candidature de celles et ceux qui n'ont pas démérité dans leurs parcours à l'étranger. Et ils sont nombreux, malgré l'impression du contraire, laissée par les media.

Vous avez en France, aux USA, au CANADA (pour ne citer que ces 3 pays qui font la pluie et le beau temsps en Haïti) des cadres intégrés dans les mairies à divers niveaux: urbanisme, environnement, santé, énergie, éducation, gestion des fonds publics .

Ce serait un juste retour des chose que ces exilés de force qui ont contribué d'une manière ou d'une  autre au développement de leurs pays d'accueil , viennent aider leurs compatriotes à déblayer les tonnes de fatras, d'immondices et de conneries sous lesquels ils sont ensevelis.

Le fédéralisme ne permet pas seulement de choisir ces dirigeants hors des pressions exercées par l''Etat central, mais également de définir une politique en adéquation avec la population locale, les ressources locales, la géographie, l'espace.

Georges Anglade, le géographe décédé lors du séisme de 2010 est un grand bonhomme, un visionnaire  qui  a longuement réfléchi sur le rôle que pourrait jouer les Haïtiens vivant à l'étranger.

Il a été marginalisé, pour la simple raison qu'en Haïti plus tu as de connaissances et de bonne volonté, plus tu es rejeté. Car il ne faudrait surtout pas que la population ait la latitude de penser hors des canaux imposés. Il faut qu'elle n'ait d'autres horizons que d la ravine, qu'elle demeure dans le trou de M... Lui est réservée le "ti rest pou pèp la".

Le fédéralisme est la structure qui offre la possibilité d'échapper à l'idéologie des Jovenelistes/duvaliéristes  du  petit reste pour le peuple. Genre le couple DUVALIER/BENNET lançant des gourdes dans la rue aux gens;

Si les premiers habitants du pays avaient partagé l'île en caciquat, c'est déjà pour la simple raison que la géographie, le climat de ces régions diffèrent.

Haïti est un pays magnifique parce qu'il est constitué de micro-climats qui offrent la possibilité de diversifier les cultures et d'aménagement du territoire différents.

Une réforme de la Constitution devrait diviser le pays en états fédéraux, dans le modèle de la Suisse et autres pays, de façon à ce qu'il y ait un développement autonome de ces états. Le grand Sud, par exemple, a un potentiel important en agriculture, en commerce, en tourisme avec ses ports comme celui de Jérémie pouvant assurer des liaisons avec d'autres pays de la Caraïbe. 

Il faudra revenir sur cette thématique  complexe mais à mon avis déterminante pour sortir Haïti du dap-piyan exercé par une minorité ayant pris d'assaut  le palais national, de leurs compères du secteur privé, et de leurs mercenaires colombiens ou gangsters nationaux.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents