Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Sur CNN, Ariel Henry, chirurgien de son état et Premier ministre de facto, nommé par le défunt Homme banane a déclaré...

Publié par siel sur 28 Septembre 2021, 19:00pm

Catégories : #REFLEXIONS perso, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

... qu'il comprenait parfaitement la déportation des Haïtiens par l'administration BIDEN et que le gouvernement haïtien était prêt à recevoir les déportés

F. ESTIMÉ semble étonné par cette déclaration. Les Haïtiens ont la mémoire courte. MARTELLY avait tenu les exacts propos, presque mot pour mot, au moment de la déportation des Haïtiens-Dominicains  nés sur le sol de la RD et ayant droit à la nationalité jusqu' à un changement de loi  : celle du sang remplaçant celle du sol.

Peut-être même que F. ESTIMÉ était fonctionnaire au ministère des Aff. Etrangères à cette époque.

MARTELLY  : « Nous recevrons nos frères debout, dans la dignité »  à propos de la déportation des Dominicains d'origine haïtienne et des illégaux. Il avait également dit que la RD avait le droit d'appliquer les lois de son pays.

A ce sujet j'avais posé la question : Le régime des "moun san cheuveu" aurait-il accepté de l'argent de la RD en compensation des déportations ?

Cette même question est posée  par des Haïtiens, par rapport à la déclaration d' Ariel HENRY. Seraient-ce les dollars promis par le gouvernement US qui sont derrière cette "compréhension" des déportations ?

Il y a un continuum dans la politique des tèt kale/woz rakèt version 1 avec MARTELLY/LAMOTHE, version 2 avec JOVENEL/LUBÉRICE et maintenant version 3 avec Ariel HENRY/Claude JOSEPH : l'argent qui n'a pas d'odeur comme mobile principal.

Quand le défunt JOVENEL déclarait dans une des envolées lyriques et tèt an ba, qu'il aimait offrir en spectacle à son public de pauvres, de semi-lettrés, d'illettrés et d'analphabètes que : personne, élections ou pas ne pourrait leur ravir le pouvoir, il signifiait qu'avec l'argent, les arme il n'y avait pas place pour la démocratie dans le pays, pour des élections transparentes. Point barre.

Il comptait sur son pote DIMITRI HÉRARD qui ( pour des raisons jusqu'à présent inconnues l'a trahi), ses alliés gangsters nationaux( BARBECUE qui après l'avoir trahi en organisant une manifestation contre lui réclamant son départ, demande justice pour lui aujourd'hui) et internationaux ( ses deux copines  de l'ambassade des USA et de l'ONU : SISSON et LALIME, son pote ALMAGRO de l'OEA ses tuteurs du CORE GROUP, son gourou MARTELLY,) ses copains du secteur privé dont il se disait un "pur produit",  ses directeurs d'opinion :les affreux jojo de bande du G4 ( GPPC, BOB C, GUERRIER H. L. DÉSIR) simulateurs jouant à l'objectivité mais qui ont toujours appuyé ses dérives et présenté ses délires comme vérités. 

Sans compter les youtubeurs  dont celui sis en France, qui criait  JOJO CHANPYON  à chaque fois qu'il pilait au pied la constitution et démantelait les institutions;  et les milliersde robots du clic payés pour insulter l'opposition et faire les louanges du "tout puissant après dieu".

Revers de la médaille. Il semblerait que ce soit précisément ces gens- là, ses amis et alliés, qui ont organisé, financé et exécuté son assassinat.

On comprend pourquoi la veuve éplorée, dame Martine qui -jusqu'à présent ne sait pas le nombre exact de balles qu'elle aurait reçu- a spontanément dans ses premières déclarations parlé de trahison. Or, comme chacun le sait on ne peut être trahi que par ses amis et pas par ses ennemis.

Comme je vous l'ai dit à regarder comment l'assassinat de JOVENEL a été programmé, je ne pense pas qu'il s'agit d'un crime politique. Les gars avaient mille occasions pour l'assassiner comme dans le cas du journaliste Rospide PÉTION ou de l'empoisonner comme dans le cas du juge JOSEPH. Ou bien comme J. KENNEDY, vite fait, bien fait.

Le fait qu'ils aient pris tout ce temps  pour surveiller la résidence sise dans une ravine de JOVENEL,  dépenser des sommes importantes, la manière dont  ils se sont pris pour brouiller les pistes en instrumentalisant un SANON, en créant une confusion entre les COLOMBIENS employés par le gouvernement de JOVENEL et d'autres recrutés par eux, l'importance pour eux de pénétrer dans la chambre du président, les incohérences de la veuve éplorée,  tous ces faits montrent qu'il s'agit d'un crime lié à la mafia.

BADIO, le jour de l'assassinat de JOVENEL aurait appelé plus d'une centaine de personnes. Pour l'instant seuls les noms d'Ariel H. et de l'ex-sénateur Antonio CHERAMY sont cités parmi  ses correspondants.

Le public aurait aimé savoir qui d'autres BADIO a appelé. Mais les enquêteurs ne semblent pas vouloir répondre à cette juste demande.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents