Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


L'habitude de la mendicité fait que bon nombre d'Haïtiens, et non parmi les plus pauvres, préfèrent un...

Publié par siel sur 12 Octobre 2021, 13:58pm

Catégories : #REFLEXIONS perso, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

L'habitude de la mendicité fait que bon nombre d'Haïtiens, et non parmi les plus pauvres, préfèrent un...

... voleur à un citoyen honnête.

Chacun qui écoute les media a pu entendre Luko DÉSIR  (fils du sanguinaire macoute Luc Désir ?) faire l'éloge de Ti GRÈG, qui, d'après lui et son associé, E. CÉSAR, serait un enfant de choeur dédiant sa vie à la défense de sa radio et à la lutte contre les pick-pokets. 

Le voleur, le trafiquant de drogue, le kidnappeur leur fera l'aumône de quelques sacs de riz importé, de spaghettis importés, d'huile importée, tandis que celui qui ne vole pas, pourra à la limite, s'il se trouve avoir un jardin lui offrir quelques ignames, patates douces, lam véritab et autres produits locaux qui, à leurs yeux n'ont pas grande valeur.

Le voleur, le trafiquant de drogue, le kidnappeur, le bandit de grand chemin leur fera l'aumône - car il s'agit bien d'une aumône- de les laisser passer dans des zones qu'ils contrôlent. Et peut-être même,  -qui sait ?- financera les actes de charité (bien ordonnée commence par soi-même) qu'ils s'amusent à faire dans leur radio. pour aider le régime tèt kale  à bluffer et voler  la population tranquillement.

Je te sécurise, je t'aide à blanchir ton image en te faisant passer pour un homme de conviction.  En échange de quoi ? That is the question.

Ah, ah, ah.. la prétendue conviction/révolution que les restavèk du  G4  ( GPPC, L. DÉSIR, BOB C, GUERRIER H.) veulent vendre aux veaux ( courtoisie Gnal. De Gaulle)  porte aussitôt à l'esprit la chanson " Blofè, blofè... Lajan PetroCaribe a rann nèg yo kanibal" de cet artiste de talent qu'on entend dans le Life de TT.

Le voleur a de quoi graisser les pattes de tout le monde et acheter leur silence. Principe de base sur lequel s'établit dans tout pays une mafia. 

Lamothe n'avait-il pas dit qu'en Haïti tout homme a son prix. Notons que ce n'est pas en Haïti seulement, puisque M. Lamothe a des affaires dans bon nombre de pays d'Afrique.

Et l'invraisemblable Nenel Kassi  (suis pas sûre de l'orthographe de son nom) une sorte de Gabriel Fortuné, genre tanbou 2 bounda,   ne s'était-il pas exclamé, après que le Sénat ait voté pour que Lamothe accède au poste de Premier ministre ( quelle méchanceté ...)- " tout moun jwenn". Chacun a eu sa part.

Et voici que ce sont ces mêmes individus facilement corruptibles et qui  de plus aiment être corrompus  - ils ne demandent que ça : SVP venez me corrompre-  jovenelistes mutants des tèt kale et/ ou  tèt kale mutés en opposition, qui se présentent aujourd'hui comme des "pitit bondye",   de même que le juriste bo katedral sis en France et ses partenaires qui se multiplient sur Youtube, créant moult chaines pour vendre les salauds de tèt kale et présenter JOVENEL comme un résistant et son épouse qui compte laborieusement le nombre de balles qu'elle dit avoir reçues ( elle n'aurait donc pas de dossier médical) comme une sainte, leur "maman".

C'est mendicité et la  culture sadomasochiste instaurées comme la norme. (M. le blan, le chef, les zotorite, les gwo palto agents intérimaires de M.leblan,  ont droit de vie et de mort sur les canards sauvages, les avaleurs de bananes, les directeurs de désinformation, les zentelektyèl primés, supprimés, déprimés, les fonctionnaires  de l'État, les institutions de la République)  alliées  au constant matraquage sur le temps paradisiaque des 2 DUVALIER ( 80% d'analphabètes) par des enfants de macoutes qui se sont emparés des médias pour répandre leur idéologie mortifère.

Comme  eut à dire l'assassiné Jean DOMINIQUE : " Nous avons lutté pour la liberté d'expression, ils nous l'ont prise."

Et qui sont ces " ils" ? La bande de vauriens, de valpra, de vandales,  de bandi legal, de fils légitimes et illégitimes des macoutes, des duvaliéristes, des militaires/trafiquants de drogue,  héritiers dse Michel FRANÇOIS,  CÉDRAS , BAGUIDY,  agents de la CIA - de même qu'un TOTO CONSTANT d'un  Guy PHILIPPE, d'un S. LUCAS, subordonnés à l'ambassade US en Haïti, à l'USAID . Ce sont eux  qui jour après jour tissent sur les media le canevas de la faillite d'HAÏTI, de l'assimilation des Haïtiens à des bêtes, selon les directives de leurs maîtres.

Notre devoir à nous est tant que n'appartenant pas à la catégorie de "canards sauvages" de M. Antonio SOLÀ, est simple, concret. Il consiste à être sur tous les fronts pour combattre le discours mortifère des G4, des G9, de  LA LIME, SISON, CORE GROUP, OEA d'ALMAGRO, des 2 CLINTON, de SOROS via Mme PIERRE-LOUIS de la FOKAL.

Nos adversaires sont nombreux. Ils possèdent le fric, les media et les armes. Le rapport de force est clairement en notre défaveur.

Nous sommes  aussi démunis, deux siècles plus tard, que nos ancêtres l'étaient face au corps expéditionnaire envoyé par NAPOLÉON afin de rétablir l'esclavage.

Nous sommes aussi isolés et détestés. Et la  guerre psychologique contre nous, menée par les journalistes commerçants et par les youtubeurs atteint de plein fouet nos soeurs et frères analphabètes, illetrés et semi illettrés, une majorité dans le pays, les poussent à fuir le pays et  à la haine contre eux-mêmes et leurs compatriotes. Pas contre leurs oppresseurs dont ils ne devinent même pas le visage.

JOVENEL CHANPYON clame l'autre, le juriste bo katedral,  sans science ni conscience et ses  comparses financés sur YOUTUBE.

La mendicité apparente, enfants et adultes demandant la charité,  camoufle la vraie mendicité celle des dits directeurs d'opinion aboyeurs, hallucinés, "NAZYyant ( accent des duvaliéristes genre S. LUCAS) , la bande du G4, les Youtubeurs dont la FOUKO à l'accent vulgaire et autres  défenseurs de la dilapidation des Fonds PetroCaribe, amoureux et apologistes des gangsters qui sèment la terreur dans les quartiers populaires.

Actuellement, au carrefour où nous nous trouvons, ils sont ceux, mercenaires menant la guerre psychologique contre les Haïtiens,  qu'il est impératif de combattre, avec pour seules armes l'intelligence, le courage, l'humanisme.

Les ennemis externes sont faciles à identifier. La tâche est plus difficile quand il s'agit de ceux de l'intérieur,  incrustés au sein de la population prétendant être de bons samaritains, des" pitit bondye", des révolutionnaires.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents