Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Le christianisme, maladie infantile des nationalistes haïtiens. Ben oui. Il faudrait un jour qu'il...

Publié par siel sur 21 Octobre 2021, 12:42pm

Catégories : #REFLEXIONS perso, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Le christianisme, maladie infantile des nationalistes haïtiens. Ben oui. Il faudrait un jour qu'il...

...y ait un vrai débat sur la place du christianisme ( catho et protestants de toutes sectes)  dans la politique, dans l'économie, dans l'éducation, dans la famille, dans la santé mentale et physique, dans la culture, dans la famille. En un mot dans l'ensemble de la société.

Les Haïtiens dans leur majorité se remettent à dieu, aux saints pour disent-ils "sauver" Haïti. Ce qui les conforte dans la passivité d'un côté et de l'autre les encourage à la violence.

La foi en la toute puissance de J-C a été l'arme des esclavagistes pour soumettre les captifs d'Afrique à l'esclavage considéré comme une volonté de dieu, lequel aurait voué les fils de Cham (les Noirs)  à un rang inférieur se situant entre la bête et l'animal.

Le christianisme lié au colonialisme a eu comme volonté soumettre les peuples- non blancs- et de s'accaparer leurs richesses , raison pour laquelle La Chine impériale a toujours refusé que l'implantation des chrétiens sur son territoire.

Le christianisme maladie infantile des nationalistes est ce qui a autorisé et conduit au boycott du bicentenaire de l'indépendance en 2004. Ill ne faut pas oublier que c'est bon gré malgré que les Chrétiens ont accepté l'indépendance d'Haïti. D'ailleurs bon nombre d'entre eux attribuent la cérémonie du Bois Caïman à un acte démoniaque.

C'est ce christianisme maladie infantile du nationalise haïtien qui apprend aux citoyens que papa dieu nomme papa doc, que ceux qui que se présentent comme des  pitit bondye, des pasteurs, des prêtres sont automatiquement de bonnes personnes dont il faudrait suivre aveuglément les ordres, conseils et opinions.

Si l'histoire de l'Ayiti des Taïnos n'est pas enseignée en Haïti c'est qu'il faudrait parler du génocide ( certains l'appellent ethnocide), si celle de Saint-Domingue et du système esclavagiste est remisée dans un placard dont on a jeté les clefs, c'est qu'il aurait fallu en quelque sorte faire le procès du christianisme, de montrer l'alliance entre la Croix et les crimes contre l'humanité commis contre les premiers habitants de l'île; puis ceux qui les ont remplacé.

Les Haïtiens parlent sans trop y croire vraiment ( parce qu'il s'agirait d'un vrai, courageux et ardu travail d'examen de conscience) d'Etats généraux afin de mettre à plat les problèmes du pays et de trouver une direction, un chemin pour les résoudre.

Le premier pas serait de reconnaitre que la République d'Haïti est une et INDIVISIBLE.

INDIVISIBLE parce que manifestement les néo-colonialistes du syndicat du CORE GROUP ont envoyé un ballon d'essai avec la soi-disant indépendance de OUANAMINTHE, une pratique de division utilisée dans les pays africains pour les diviser, chasser les paysans de leurs terres, s'emparer des zones minières et  les faire garder par des gangsters recyclés- tels que ceux qu'ils auxquels ils font suivre un apprentissage, aujourd'hui, dans la capitale."

Le deuxième serait de reconnaitre que la République d'Haïti est un État LAÏQUE. Que les affaires des hommes sont les affaires des hommes et celle des dieux les leurs. Il n'y a aucune raison que les Eglises pas plus que le CORE GROUP/USA/OEA/ONU se mêlent de la politique du pays.

Cette distance prise avec le christianisme (et le vaudou également)  devrait permettre de sortir d'une politique moyenâgeuse qui fait des habitants des sujets- du représentant de dieu sur terre à savoir le président-, mais  des  citoyens conscients de leurs droits et devoirs.   

Cette distance devrait permettre de respecter toutes les religions, la foi de chacun selon ses croyances et de créer une dynamique favorable à la créativité et non à la mendicité/méchanceté/bêtise/crapulerie/voracité camouflées par un vernis de christianisme.

Il y a une tendance actuelle chez les chrétiens à vouloir faire croire à la population que leur salut devrait venir de dieu, inscrivez dieu dans votre devise dit LARGE et vous verrez que tout ira mieux;  en même temps que cette autre tendance  venant de chez les duvaliéristes qui veulent faire croire que la démocratie ne va pas avec les Haïtiens, ces fils et filles de Cham dépourvus d'intelligence propre devraient se remettre à dieu et au bâton,

Un discours à base de faux mysticisme, de faux nationalisme dont les 2 DUVALIER ont été porteurs est transmis  par les tenants du système aux marchands de micro et horribles youtubeurs pour être véhiculé au sein des masses tèt pete/illettrées/aliénées.

Il s'agit avec ces discours réactionnaires de défendre le statu quo ( qui n'a rien d'une démocratie) et qui a besoin d'une majorité de cerveaux lents et pervertis pour se maintenir.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents