Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


"Il n’ y a pas de bons duvaliéristes, comme dirait Jean- Paul Sartre. Ni aujourd’hui, ni hier." avait écrit Frank Laraque qui...

Publié par siel sur 20 Novembre 2021, 20:03pm

Catégories : #REFLEXIONS perso, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

"Il n’ y a pas de bons duvaliéristes, comme dirait Jean- Paul Sartre. Ni aujourd’hui, ni hier." avait écrit Frank Laraque qui...

... poursuivait en ces termes :

"lls ne sont pas tous des tontons-macoutes, des criminels, des meurtriers qui ont tué de leurs propres mains des milliers d’innocents. Mais ceux qui n’ont pas renié le duvaliérisme, ni n’ont pas eu le courage de se repentir, de faire amende honorable ne sont pas moins coupables. Ils se rangent parmi les architectes des structures duvaliéristes, les ordonnateurs d’exécutions sommaires, les complices des semeurs de mort par leurs machinations, leur silence, leur tacite ou exaltante justification. Il suffit de se rappeler les vingt- neuf années de règne du sida duvaliériste qui a décimé la population, déstructuré l’économie, dépouillé le Trésor Public. Terrorisme d’Etat créé ou encouragé par la démocratie américaine, non seulement en Haïti avec les Duvalier, mais aussi en République dominicaine avec les Trujillo, à Cuba avec les Batista, au Nicaragua avec les Somoza, au Venezuela avec les Jimenez, au Paraguay avec les Stroessner, au Guatemala avec les Montt et Armas, en Argentine avec les Videla, en Colombie avec les Pinilla et Uribe, en Bolivie avec les Banzer. Le grand démocrate des quatre libertés, le Président Franklin Delano Roosevelt n’ a-t-il pas dit au sujet de l’un d’eux ce qu’il aurait pu dire au sujet de tous : « He is a son of a bitch but he is our son of a bitch » (C’est un fils de pute mais c’est notre fils de pute) ?(...)"

Ce très beau texte de feu Frank LARAQUE, très touchant dans sa vérité et la sobriété de son expression qui évite le piège du sentimentalisme, du sensationnalisme, de la rancune, mériterait d'être étudié et commenté dans les classes du secondaire. Il peut être lu ici.

Informer les jeunes sur la nature du régime des 2 DUVALIER , comme fait en Allemagne sur le régime nazi, est indispensable à la formation de citoyens responsables, capables de prendre la dimension de "la banalité du mal" et de travailler à ce que la société la combatte.

Ce travail n'ayant pas été fait, ( et pour cause de succession d'actions déstabilisantes des duvaliéristes, de leurs alliés de la CI/USA et du secteur privé : CNG, massacre de la ruelle Vaillant, , coup d'ÉTAT contre MANIGAT coups d'État de 1991 et de 2004) les grands criminels  donneurs d'ordre n'ayant jamais été jugés, ne s'étant jamais repentis comme le rappelle M. LARAQUE, il leur était facile de revenir sur la scène de leurs crimes après d'être peinturlurés corps et âme de rose.

D'autant plus facile que les USA en faisant tomber DUVALIER J-CL n'entendait pas faire tomber le duvaliérisme. Pour eux c'était : "Il faut que tout change pour que rien ne change".

"Il faut que tout change pour que rien ne change" signifie gommer les apparences négatives ( macoutes et Cie) et conserver l'essentiel ( un régime soumis aux intérêts des USA, se préoccupant peu de ceux de sa population.)

Ce "Tout doit changer pour que rien ne change". est la politique implémentée par les USA depuis 1986, tout en faisant semblant de promouvoir la démocratie.

De sorte que la jeunesse haïtienne est conduite par les habiles propagandistes ( genre S. LUCAS)  à croire qu'il y a eu véritablement une expérience de la démocratie après 1986 qui aurait échoué.

Les marchands de micro (G4)  et les youtubeurs réactionnaires ( PALE POU AYITI, FOUCO, TCHEKO PÈP LA, BUSTA, MOUN AFÉ BON  et autres TORCHON) travaillent jour et nuit sur les réseaux sociaux pour faire croire que le peuple haïtien serait allergique à la démocratie, au respect des droits de la personne, à celui des femmes et des enfants, au respect des lois.

Pour ces populistes dangereux et ... racistes, si les habitants de la RD ont pu passer de TRUJILLO à un régime démocratique, les NOIRS haïtiens à l'inverse, pour des raisons quasi génétiques en rapport avec leur couleur, ne pourraient être dirigés que par le bâton, le fouet, les humiliations et les gouyades.

De sorte que pour paraphraser M. LARAQUE, on peut affirmer qu'il n'existe pas de bons tèt kale, de bons PHTK version MARTELLY et version JOVENEL tous ne sont peut-être pas des voleurs et criminels, mais tous ont collaboré aux vols et crimes et aucun d'entre eux ne s'est repenti. Au contraire ils organisent le crime d'un de leurs leaders pour couvrir leurs crimes.

Le racisme vendu par la majorité des media, marchands de micro, youtubeurs nasillards et youtubeurs "progressistes" n'est rien d'autre qu'une opération pour camoufler les crimes des "nasillards", diviser les Haïtiens et assimiler tout Mulâtre à un exploiteur. Or, en passant par F. HIBBERT, Jacques ROUMAIN et pour arriver à LARAQUE, l'histoire d'Haïti  montre que nombreux ont été les Mulâtres engagés dans la lutte contre la main mise du capital étranger, contre la corruption, contre les exactions des représentants de l'État/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents