Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Je n'arrête pas d'essayer de comprendre par quel processus des femmes et hommes admirent des criminels. Et ceci...

Publié par siel sur 13 Novembre 2021, 01:17am

Catégories : #REFLEXIONS perso, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Je n'arrête pas d'essayer de comprendre par quel processus des femmes et hommes admirent des criminels. Et ceci...

...n'est pas réservé à HAÏTI, ni aux classes défavorisées, ni au manque d'éducation académique.

Jusqu'à présent HITLER a de farouches partisans, lesquels dénient des faits comme les camps de concentration et la mort organisée de Juifs, de  Tsiganes,  de Noirs, de communistes, d'artistes, d'intellectuels et de simples citoyens opposés à l'idéologie nazie basée sur une pseudo supériorité d'une pseudo race aryenne.

FRANCO, PINOCHET, SOMOZA, TRUJILLO, DUVALIER et autres personnages prônant haine et division ont de même leurs adorateurs. Et ils sont les mêmes qui aujourd'hui donnent du général à IZO, applaudissent aux crimes de BBQ et autres 400 Mawozo. 

Combien de fois on ne lit pas dans les commentaires sur les réseaux sociaux des " viv Duvalier", des si "Duvalier te la", " Duvalier les tuerait tous".

Cependant, et étonnamment,  si vous trouvez des prénoms liés aux criminels racistes nazis: "Himler, Hitler" vous ne trouverez pas de parents à donner comme prénom à leurs enfants DUVALIER, genre Duvalier, Michel, Joseph MARTELLY, ou Duvalier, Jean-Charles Moïse.

Les seuls DUVALIER répertoriés jusqu'à ce jour sont Michèle B. DUVALIER, son fils et sa fille. Les deux filles de DUVALIER ayant portées le nom de famille de leur époux.

Par exemple vous entendrez un JeanM/ MÉTELLUS déclarer que tout allait bien  sous les DUVALIER à partir du moment où vous ne vous mêliez pas de politique. Ce qui signifie que le citoyen commence à avoir des ennuis quand il s'intéresse à la gestion des dirigeants, la questionne.

Cette manière de voir le monde s'appelle "servitude volontaire" qu'un jeune homme (entre 18 et 20 ans), Etienne de la Boétie a brillamment exposé

Cette manière de voir, celle de J. M. Metellus  et de l'ensemble des nostalgiques de la dictature des 2 DUVALIER,  est celle qui cautionne cette imbécilité que tous répètent : un président est un papa, les citoyens des enfants, tout pouvoir vient de dieu . Vous comprendrez qu'à partir de ces croyances en tant qu'enfant - surtout dans le contexte haïtien - un enfant se doit d'obéir à son papa , yeux fermés, bouches cousues, sous peine de recevoir des coups.

Et que les crimes commis par un "représentant " de dieu ne sauraient être des crimes. Ils sont l'expression de la volonté de dieu. Les églises catholiques et protestantes ont utilisé  jusqu'à la corde cette ficelle, ces sophismes pour cautionner l'esclavage, la pédophilie et les sévices perpétrés au nom de dieu. ( Les Hougan ne sont pas en reste parce qu'il s'agit avant tout de s'assurer le pouvoir  dans leurs "Lakou", dans leurs communes, en faisant en sorte que leurs fidèles demeurent illettrés et dans l'ignorance des réalités du monde.

Or, c'est précisément la révolte des enfants contre leurs pères.; quand je parle de révolte, je ne l'associe pas à la violence, mais à une autre manière de penser qui ouvre la porte aux changements à partir d'une critique  des valeurs   familiales, politique et économique.

Rappelez-vous de la "Lettre aux hommes vieux"  de Jacques S. Alexis,  texte dans lequel il revendique le droit à la jeunesse de penser à partir de nouveaux paradigmes. Cette "insolence", il l'aura payé cher, comme tous ceux qui aujourd'hui tombent sous les balles assassines d'une police au service des dirigeants.

La majorité  des jeunes,; genre MORVAN, AZAEL, TT,  qui réclament le droit à la jeunesse de s'exprimer, ignore qu'avant eux, d'autres ont fait les mêmes revendications et se sont pour la plupart retrouvés à Fort-Dimanche, " faits- disparus", massacrés et:ou exilés.

Ces jeunes ignorent et donc ne tiennent pas compte de ce passé et prétendent réinventer la roue. Ce qui fait rire sous cape  les prétendus amis d'Haïti (USA et Cie) qui maitrisent  bien mieux que ces jeunes là l'historique des luttes menées par intellectuels, paysans, syndicats contre leur domination.

Les prétendus amis d'Haïti rigolent. Ils savent parfaitement qu'à des gens auxquels on est arrivé à faire boycotter la commémoration de leur 200 ans d'indépendance, auxquels on est arrivé à donner comme leader un APAID, auxquels on est arrivé à donner comme président un MARTELLY,  qui en sont arrivés à être nostalgiques d'une dictature jusqu'à crier " Viv ti Nikola DUVALIER à vie," ne valent rien. Ils sont des paillassons, des tapis sur lesquels on s'essuie les pieds. Point barre comme dirait l'autre, oint par la CI et trucidé par la même mafia à laquelle il s'était donné corps et âme.

J'entends souvent dire que l'esclavage mental, c.à.d.la soumission à des principes et normes datant de l'esclavage, leur intériorisation : "depi nan Ginen, nèg pa vle wè nèg", l'assimilation des Noirs, paysans, analphabètes à des êtres inférieurs, la valorisation de tout ce qui vient d l'Occident chrétien sont des conséquences de l'éducation fournie par les prêtres blancs et les pasteurs noirs. 

Bien entendu, ce n'est pas faux, surtout quand il s'agit des élites et de la classe moyenne qui ont fait leurs études au Collège ST Martial (mon grand-père, mon père et mon frère), à ST Louis de Gonzague ( mes cousins se partageant entre les deux établissements), chez les Mères de Lalue ( l'une de mes soeurs, mes cousines et Cie); au Petit Sacré Coeur ( l'autre de mes soeurs,  moi-même en primaire avant que la famille ne soit exilée, mes cousines et l'ensemble du voisinage du Bois Verna.)

Mon frère qui,  comme Réginald BOULOS, ,fera des études de médecine ( mais lui en France puisque les DUVALIER chassaient la classe moyenne métis et mulâtre du pays) se rappelle que  R. BOULOS se rendait  déjà, à cette époque ( sous DUVAlLIER F)  au Collège St Martial, au volant de sa voiture, lui  y allait en bicyclette. 

Les enseignements du Collège St Martial et ceux de St Louis de Gonzague n'étaient pas destinés au peuple, aux moun an deyo. Les moun an deyo ont fonctionné sous la loi des hougans, particulièrement ceux de l' ARTIBONITE qui se sont toujours solidarisés avec les bandi legal d'hier et d'aujourd'hui.

Bref, pour revenir à notre point de départ si bon nombre d'humains vénèrent les dirigeants meurtriers, c'est qu'il croient à la toute puissance du diable. Pour bon nombre d'Haïtiens, dieu ordonne ( que sa volonté soit faite et tutti quanti) mais c'est le diable qui décide.

Est- ce que vous savez pourquoi ?

Parce qu'au cours des 3, 4, 5 ( 100 ans x 5) siècles d'esclavage, le diable (entre guillemets "mezanmi")  a fait la démonstration   qu'il était de loin supérieur au " dieu des armées" aux lwa  en maintenant sous son joug  les captifs d'Afrique.

Les vodouisants veulent faire croire que parce que " BOI KAYIMAN'',  ils seraient détenteurs de la sagesse, de l'union  qui auraient accouché de 1804. Demandez-leur qu'est ce qu'ils ont accompli dans l'ensemble du territoire des "moun an deyo" qu'ils dominent depuis lors.

Education  académique : zéro; apprentissage aux plantes médicinales : zéro; éducation en agriculture : zéro; investissement dans le développement agro industriel dans les régions où croupissent dans la misère et l'ignorance la population qu'ils dominent par la peur : zéro.

Sii les éducateurs blancs de Bretagne, du Canada et des USA ont corrompu les têtes des issus de la bourgeoisie et de la classe moyenne, les prêtres du vaudou, de leur côté ont totalement pourri celles du pays en dehors, la majorité sous leur domination.en complicité avec leurs homologues chrétiens.

Ce qui donne un MARTELLY et un JOVENEL adoubés par catholiques, protestants et vodouisants., main dans la main pour exploiter la population, chacune des religions à son niveau.

Les adeptes du vaudou seront très mécontents d'être mis dans le même sac ( dans lequel DUVALIER F. les avait mis) que les catho et protestants. 

Ils peuvent se facher et prétendre à une soi-disant authenticité , mais le constat est clair, au cours des 29 ans du duvaliérisme, les lakou de l'ARTBONITE  étaient dégeulasses .Il aura fallu 1986 pour qu'ils sortent de la boue, puis Aristide pour faire du vaudou une religion, puis la " démocratie" pour qu'il y ait enfin des toilettes dans leur "hounfort". A part ça, ils n'on pas fait grand chose dans le domaine de l'éveil citoyen.

En conclusion les curés catholiques, les pasteurs protestants et  hougans du vaudou cultivent l'ignorance et  collaborent  au maintien de la servitude volontaire.

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents