Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


C'est décidé, j'abandonne, quand F. ESTIMÉ en arrive à ce que son propre nom soit écrit Estimait dans ses sous-titres en français, on se dit que...

Publié par siel sur 4 Décembre 2021, 19:53pm

Catégories : #REFLEXIONS perso, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

L'écrivain FRANKÉTIENNE et le bandi legal MARTELLY

L'écrivain FRANKÉTIENNE et le bandi legal MARTELLY

...le M. veut saboter sa propre émission, ou bien faire en sorte que ceux qui ne parlent pas le créole ne l'entendent pas.

Et même quand on comprend parfaitement le créole, le fait qu'apparaisse sur l'écran ce galimatias  en français, est extrêmement fatiguant, gênant, pénible.

J'attendrai donc que le " DON" prenne au sérieux son métier et son public avant de rediffuser ses émissions.

Ce qu'il faut noter c'est que voici quelqu'un qui critique, à bon escient, le manque de professionnalisme des Haïtiens qui, lui-même, fait oeuvre de ce même manque de professionnalisme.

Même en admettant que ces sous-titres seraient l'oeuvre de hackers, le " DON" devrait faire en sorte de les démasquer afin de résoudre ce problème.

Y en a marre de ce "manfoubinisme " généralisé qui laisse passer les Haïtiens pour des retardés. Et comme dit A. CÉSAIRE : il n'est pas bon de se baigner dans le premier marigot venu.

Le défunt écrivain FRANKÉTIENNE,  avait fondé un mouvement littéraire baptisé par lui de "spiralisme".

Si le "spiralisme " peut apparaître comme  une approche vivifiante dans le monde des arts, parce qu'explorant dans le désordre des formes d'expression  différentes et les mettant en relation pour transmettre son vécu perso,appliquée à la lettre dans le domaine socio/politique cette doctrine nourrit le chaos , le "tout voum se do", l'improvisation et la supercherie.

FRANKÉTIENNE avait déclaré qu'il avait survécu à l'alcoolisme et au duvaliérisme; et ceci est mon opinion, on peut comprendre que ce " spiralisme " lui ait servi de béquilles pour créer et de balises pour ne pas perdre la tête complètement, comme pas mal de ses contemporains, intellectuels ou citoyens anonymes,  vivant sous ce régime à la fois cruel et loufoque.

Ce qui "sauve " un individu, n'est pas forcément la  bonne recette pour " sauver" une société.

Quel est le signal envoyé par FRANKÉTIENNE quand il embrasse MARTELLY, un héritier du régime dont il dit avoir survécu à l'oppression ?

Quel est le signal envoyé par F. ESTIMÉ quand  critique des incohérences haïtiennes,il accepte de voir son propre nom  de familles écrit dans des sous-titres en  français écrit " Estimait" ?

A ceci,  il est possible d'ajouter : quel signal donne un LARIVIÉRE quand il va jouer pour un gang ? Quel signal donne un BOB C, un journaliste dit vedette, quand il félicite sur son antenne un gangster pour sa prestations musicale ? Quel signal donne un ministre de l'ÉDUCATION, A. CADET  quand il ne s'occupe pas de l'éducation de sa fille,  MÉLISSA, conçue avec son employée de maison ? Quel signal il est donné à la jeunesse quand un président en fonction, MARTELLY, au cours d'un meeting traite une femme de putain ? Quel signal il est donné à la nation quand un président en fonction, JOVENEL, menace ses opposants d'accidents  qui  pourraient leur arriver ?

Le "deblozay" (désordre),  le chaos promu par FRANKÉTIENNE susceptible de le régénérer, de le purifier lui personnellement qui veut sauver sa peau, appliqué à une société, accouche, à la manière des idéologues nazis, du banditisme legal ( donnez-nous notre vagabond) à la " demounizasyon" , à une déshumanisation systématique.

Bien sûr, me direz-vous, ces sous-titres ignobles de F. ESTIMÉ, il ne faudrait pas en faire un pataquès, il ya des sujets plus importants.

Cependant, rappelez-vous que le diable est dans les détails  ( ce que j'avais dit au sujet du sabotage de la commémoration des 200 ans d'indépendance) et que obscénités, perversités   connaissent  le chemin - mieux que Moïse pour sortir les juifs d'ÉGYPTE( rapport à toute cette bande de fanatiques de la Bible qui contribuent au malheur du pays)  pour s'infiltrer dans toutes les mailles du tissu social. Et quand tous les fils sont pourris, le tissu n'est plus qu'un serpillière.

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents