Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Au Mexique on recommandait aux conducteurs de ne pas s'arrêter la nuit quand une patrouille de police...

Publié par siel sur 9 Avril 2022, 20:47pm

Catégories : #REFLEXIONS perso, #AYITI EXTREME DROITE, #INTERNATIONAL, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Cinq manifestants ont été tués mardi par des tirs de la police au Népal, où se durcit le mouvement de protestation contre le projet de Constitution en cours de discussion, a annoncé la police. Sources : https://lequotidien.lu/monde/nepal-cinq-manifestants-tues-par-des-tirs-de-la-police/

Cinq manifestants ont été tués mardi par des tirs de la police au Népal, où se durcit le mouvement de protestation contre le projet de Constitution en cours de discussion, a annoncé la police. Sources : https://lequotidien.lu/monde/nepal-cinq-manifestants-tues-par-des-tirs-de-la-police/

... leur en donnait l'ordre; dans la mesure ou il était difficile de faire la différence entre vrais et faux policiers et entre policiers kidnappeurs et vraies forces de  l'ordre. Alors valait mieux filer sans s'arrêter.

Le Mexique ce n'est pas seulement le trafic de drogue, ce sont les féminicides, les trafic d'organes, d'armes, de personnes,  les assassinats de juges et de politiciens. Pas étonnant que les tèt kale aient choisi pour gourou un Antonio SOLÀ qui avait fait ses armes dans ce pays.

Ce pourquoi apprenant que les tèt kale voulaient avoir des instructeurs mexicains pour former la police  m'avait fait rire jaune. Je prévoyais le pire et j'étais absolument catastrophée par cette propension des dirigeants woz/rakèt à choisir dans tous les cas de figure, le pire. Ce dont ils seraient certains qui leur offrirait le plus d'occasions de s'enrichir et le moins d'occasions à la nation de s'en sortir.

Après le Mexique ils avaient choisi la Colombie au prétexte que les flics colombiens avaient l'habitude de faire face aux gangs.

Mexique et Colombie deux pays où les liens entre mafia et politiciens sont connus. Deux pays où les assassinats de journalistes, de militants des droits de l'Homme, d'opposants sont de l'ordre du normal et du quotidien.

C'est comme quand les troupes de la MINUSTHA avaient à leur tête des Brésiliens. La police brésilienne est connue pour ses relations avec l'extrême-droite, son racisme et sa corruption. Mettre à la tête d'une mission de la paix une police connue pour aimer casser du nègre et du métis dans un pays peuplés de Noirs et métis, c'est volontairement faire acte dedéguelasserie

Si ces gens  auraient voulu le bien d'Haïti  n'auraient-ils pas mis  à la  tête de la MINUSTHA  des Blancs comme les Néerlandais(Pays-Bas, Hollande) qui n'ont cessé de réfléchir sur leur police et la réorganiser en fonction de différents facteurs dont le trafic de drogue.

"La coutume d’aller voir comment font les autres ne date pas d’hier. Il est évidemment utile de connaître l’organisation et les méthodes de travail des homologues, surtout à la veille d’une réorganisation ou lorsque celle-ci est déjà en cours. Aux Pays-Bas, l’appareil policier est en évolution constante : citons seulement la réorganisation de la police judiciaire, la modernisation des formations policières, le renforcement et l’institutionnalisation de la coopération policière internationale, la lutte contre le terrorisme ou l’envoi de fonctionnaires de police à l’étranger pour des missions de paix."

La MINUSTHA dont personne n'a jamais fait le bilan, à part le fait qu'elle ait contaminé le pays avec le choléra, provoqué un massacre à Cité Soleil, et abandonné des enfants métis, a, à mon avis,  déstructuré la police et l'a en partie gangrénée.

De sorte que la pollution actuelle, utilisée par les woz rakèt : les MARTELLY, LAMOTHE , JOVENEL, ARIEL se trouvait déjà en ferment dans la police.

De sorte que vous ne devez pas être étonnés  de la déclaration de Mme La LIME (qui était en poste en AF du Sud, vous voyez ce que je veux dire) à propos de la fédération des gangs. Le cancer était déjà présent et comme non diagnotisé et non soigné, des métastases sont nées, jusqu'à arriver à une gangtérisation  totale/capitale de l'État sous l'oeil complaisant de l'ONU, comme ça se passe dans d'autres pays du Sud, dont les deux Républiques du CONGO. 

Quand des infantiles soi-disant intellectuels, des agents de la CIA déguisés en hommes politiques et/ou en intellectuels et ou en membres de la société civile invitent une soldatesque étrangère, composée de ressortissants de diverses cultures à venir occuper le pays pour y rétablir la paix, seuls les ignorants, les infantiles, les crapules peuvent penser que cette initiative puisse être dans l'intérêt du pays.

D'autant plus que ceux qui l'ont défendue comme, entre autres, le sieur Stanley LUCAS se positionnaient comme les plus grands pourfendeurs d'ARISTIDE (plus diable que POTINE)  auquel il reprochait d'avoir précisément ouvert la porte à des militaires étrangers sur le territoire national à son retour au pays après le coup d'État de 1991 opéré par un raciste comme CÉDRAS et un  trafiquants de drogue comme le Sweet Micky numéro 1, Michel FRANÇOIS  mort au Honduras où il s'était réfugié.

Le Blanc d'Aristide n'était pas un bon Blanc, bien que ce soit grâce à sa présence que les victimes des exactions, tortures, viols, crimes des membres de leurs copains du FRAPH soient restés impunis, parce que les CLINTON ne voulaient pas de représailles, ni de justice. Fallait calmer le peuple et pour ce faire ils ont même demandé à Sweet Micky, le futur président d'Haïti, de faire un concert lors du retour d'ARISTIDE. 

Par  contre le Blanc de LATORTUE était un bon Blanc parce qu'il promettait de faire taire la populace et de préserver les intérêts du secteur privé et de leurs alliés de l'extrême-droite fascisante duvaliériste, laquelle dès 2010 avec MARTELLY mène la danse.

Je vais vous dire un truc qui n'est autre qu'une opinion personnelle :  de même que les  sanguinaires duvaliéristes ont pesé de tout leur poids pour ne pas avoir de compte à rendre à la justice en organisant massacres et coups d'État, de même leurs héritiers. néo-duvaliéristes organisent le chaos en Haïti  pour la même raison : échapper à la justice, jouir tranquillement de leurs biens mal-acquis, continuer le trafic de drogue.

Dîtes moi que connaît l'Haïtien lambda, je ne parle même pas de l'analphabète, du semi-illettré ou du lettré, - mais de celui qui se targue d'avoir des diplômes, d'être un spécialiste en relations étrangères en géopolotique, des réalités des pays d'AM du Sud ? Est-ce qu'il a une idée d'où se situe   sur une carte du monde, le NÉPAL le SRI LANKA, la culture, l'économie de ces pays ?

Croyez-vous qu'il se serait trouvé un intellectuel, un politicien, un membre de la société civile, un journaliste pour fournir ces informations concernant des gens qui occupent leur territoire ?

Niet. Tous, ensemble,  unanimement,  pour diverses et variées raisons,  ont fait tout comme MARTELLY et JOVENEL dans la "bananisation" de la population appelée à porter des bracelets roses, le nec plus ultra, et à manger des bananes ( of course  pas celles d'AGITRANS de JOJO le magouilleur,  mais celles importées de la RD.)

"La coutume d’aller voir comment font les autres ne date pas d’hier. lit-on dans ce rapport. Mais dans le pays d'Haïti la coutume serait de ne pas regarder ce que font les autres au prétexte que le le temps se serait arrêté en 1804 ou pour les sanguinaires duvaliéristes après le" paradis de la dictature" où le pays comptait quelques 80%d'analphabètes.

Ah, bêlent t-ils tous de concert,  (faut les entendre dans leurs radios, genre SCOOP)  redonnez-nous le temps où un macoute valait plus qu'un enseignant, celui où les rues de Port-au-Prince étaient propres tandis que les moun andeyò vivaient dans la merde. Oh, Grand Blanc  ( courtoisie le couillon de Petit Bateau sur le Nouvelliste), apporte nous la grâce d'arrêter le temps, de le faire reculer jusqu'à ... Pourquoi pas jusqu'aux temps de l'esclavage. 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents