Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Est-ce qu'il ne faudrait pas également faire un audit des intellectuels haïtiens ? Du moins de ceux qui...

Publié par siel sur 2 Avril 2022, 16:48pm

Catégories : #REFLEXIONS perso, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Un trio d'intellectuels haïtiens tèt kale.

Un trio d'intellectuels haïtiens tèt kale.

... depuis 2004 occupent les arènes du pouvoir. Ne venez pas me dire pour noyer le poisson comme vous le faîtes constamment dès qu'on parle de Petro Caribe en ressortant l'argent des coopératives. Comparez le vol de milliards à une escroquerie de quelques milliers de dollars, est bien le fait des voleurs se cachant derrière leur truc biblique  que le vol d'une mangue est similaire à celui d'un boeuf.

Du coup, comme il y a plus de gens pauvres susceptibles de voler l'équivalent d'une mangue, ils sont ceux qui remplissent les prisons, accusés de barbarie, de sauvagerie, de diables; ETC;

Et puis, le plus important, c'est sous les tèt kale/woz rakèt que pour la première fois Haïti disposait d'un fonds aussi important et en plus avec la liberté (contrairement aux prêts de la BID, FMI,  ) de les attribuer aux réalisations choisies par le gouvernement en fonction des  besoins du pays. Échec total et en plus impunité totale. 

Pendant ce temps ceux qui mettent en avant leur statut d'intellectuel propagent ces idées  réactionnaires et porteuses de résignation  : "ça a toujours été comme ça", "tous des voleurs", "nous sommes tous coupables" (parlez-pour vous Ms. dames du PHTK)  "ils ont tous leurs femmes et enfants à l'étranger" ( alors que ceux qui sont les premiers à véhiculer   ces paroles, comme V. NUMA, G. HENRY, Luckner DÉSIR et autres  marchands de micro ont eux-mêmes leurs enfants à l'étranger.

Vous voyez comment marche le populisme.

Par exemple, vous avez-vu ce qui s'est passé avec l'électricité. Les marchands de micro, les présumés  directeurs d'opinion, ont attribué au seul Dimitri VORBE, la mauvaise distribution du courant, bien qu'il y avait trois fournisseurs  privés (maintenant il en reste deux).

Vous n'avez pas trouvé une personne pour interroger la gestion des deux autres et pourquoi ils n'étaient pas pareillement accusés.

Pas un pour faire comprendre au public que la distribution de l'électricité passe par des poteaux et des fils, lesquels doivent être installés par l'État, et que vu que l'habitat haïtien en dehors des grandes villes est dispersé, le coût d'installation de fils et poteaux serait très élevé.

Pas un pour interroger le choix des tèt kale - vu qu'Haïti ne produit pas de pétrole (pas plus que d'armes à feu) de tout miser sur les énergies fossiles et pas sur les énergies renouvelables. C'était le moment avec le fric du Venezuela d'initier un tel programme comme l'a fait la RD.   République Dominicaine : Urbasolar obtient de l’Etat une concession pour un projet de 55 MW !

Regardez ici les photos d'un des parcs solaires construits en RD

J'ai entendu à plusieurs reprises M. D. VORBE dire qu'il était prêt à discuter de cette reconversion avec JOVENEL.

En réalité, ce n'est pas que D. VORBE avait un contrat jugé au désavantage de l'État ( de même que ceux des deux autres entreprises privées) qui demanderaient d'en revoir les termes, c'était purement et simplement une attaque des tèt kale visant à le déposséder et à s'emparer du marché.

​​​​​​​Vous avez vu cette histoire d'accord avec la Général Electric (une compagnie US en faillite), celle du bateau qui devait  être installé dans la rade de Port-au-Prince  pour fournir de l'électricité à la ville et autres leurres façon AGITRANS, agités pour faire croire aux citoyens mal éduqués et crédules,  en excitant leurs préjugés anti-Mulâtres, que les NOIRS  tèt grenn au gouvernement, les S. LUCAS travaillaient à combattre leurs exploiteurs - alors que ces soi-disant anges gardiens désiraient prendre leur place. Mais comme on l'a vu en ont été incapables, parce que menant entre eux,  au Palais national (l'antre du diable selon  JOUTHE/JOVENEL),  une lutte acharnée à qui s'accaparera des contrats.

Vous avez vu comment pas un technicien, pas un spécialiste en questions d'énergie ( s'il en existe) n'est jamais invité dans les radio pour offrir son savoir au public. De même les imbéciles qui organisent des sondages bidon, n'ont jamais eu l'idée d'organiser des débats autour de cette question  primordiale d'énergie.

Il faudrait donc réaliser un audit de ces intellectuels : études,  diplômes, parutions, recherches, expériences,  afin de faire le ménage dans cette ménagerie. de manière  à donner la parole, mettre en avant ceux qui véritablement réfléchissent sur les solutions à apporter aux problèmes d'Haïti avec des propositions de faisabilité  à court, moyen et long terme.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents