Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Bingo. Comme j'en avais émis l'hypothèse l'article du NY Times fait des remous dans le ...

Publié par siel sur 23 Mai 2022, 19:44pm

Catégories : #REFLEXIONS perso, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

...landerneau politique français.

Ainsi sur France Inter ce matin même Claude Askolovitch parlait de ce sujet dans sa rubrique.

En 1825, la France maudit Haïti en lui imposant la rançon de sa liberté, implacable récit du New York Times. Ecoutez  ICI ça ne dure que 5 minutes. Le rôle de Régis Debray "papa pèp gnbist yo" est mentionné.

Par ailleurs en entendant YVENERT patron de RSF, j'ai mieux compris pourquoi des journalistes/hommes d'affaires ont collaboré  à l'outrage de 2004. Il semblerait qu'ils pensaient tous devenir millionnaires après le départ d'Aristide en exploitant les ressources du pays. Yvenert ami de un tel et un tel depuis des lustres...Yvenert allant voir JOVENEL quand il était président d'une Chambre de commerce. A cette occasion, on se rend compte encore une fois,  comment tout ce monde est lié, Céant, Jovenel, Yvenert, et tous ceux qui depuis 2004 "ap banbile nan la kou AYITI konsi se te pwopwiete prive papa yo".

Tout ce qu'a dit YVENER sur les mines...ETC, est contenu dans le "Livre Blanc de Fanmi Lavalas (livre que j'ai toujours dit que c'était une erreur de l'avoir publié dans la mesure où il allait attirer la convoitise de tous les racketteurs haïtiens et étrangers.)

ESTIMÉ avait écrit bien avant Le Livre bleu de ses réalisations et de ses projets. Lui aussi a été éjecté et DUVALIER F- de même que la bande des Gnbistes et Tèt kale a fait- a mis fin à cette expérience qui manifestement avait l'heur de déplaire à certains.

Ensuite YVENERT parle de l'exploitation des mines comme si c'était la panacée - comme son histoire de construire des tours de 25 étages dans un pays parmi ces les plus menacés par le changement climatique : montée des eaux de la mer et inondation vu que les montagnes sont déboisées, chaleur intensive donc climatisation , dépense d'énergie, pollution-.

Les pays d'Afrique qui exploitent le pétrole sont ceux dans lesquels les inégalités sont les plus extrêmes.

Regardez la Guinée équatoriale, un petit pays qui  pourrait être la Suisse de la région et dont une seule famille capte les richesses.

Ce qu’il faut savoir

"Selon le Rapport 2014 sur le développement humain des Nations Unies, la Guinée équatoriale a un PIB par habitant de 37,478.85 $, le plus haut classement de la richesse d’un pays en Afrique et l’un des plus élevés au monde pourtant les indicateurs sociaux sont internationalement les plus bas, 77% des personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté, avec moins de 2 $ par jour. Le pays est classé 144 sur 187 pays sur l’indice de développement humain. En conséquence, la Guinée équatoriale a de loin la plus grande disparité, de tous les pays, entre richesse par habitant et indice de développement humain.

La stratégie du régime Obiang a été de laisser le peuple soumis dans la misère et l’ignorance: Le régime investit seulement 0,7% du PIB dans l’éducation, le niveau de formation est obsolète et très faible. L’Université de la Guinée équatoriale est seulement nominale, il n’y a pas d’écoles de formations professionnelles, ce qui entraîne un manque de personnels qualifiés dans tous dans les secteurs des couches supérieures.

Les jeunes, les femmes, les enfants et les personnes âgées représentent socialement les personnes les plus vulnérables souffrant de cette inégalité sociale."

Ce qu' Yvenert fait semblant d'ignorer c'est que ce qui s'est passé avec Petro Caribe risquerait de se passer avec l'exploitation des mines dont un petit groupe - élargi peut-être de nouveaux acteurs- s'accaparerait les revenus et les placeraient à l'étranger dans des paradis fiscaux et dans leurs comptes en banque.

Bref, ça fait longtemps que j'écoute YVENERT exprimer sa manière de voir le développement d'Haïti, qui n'est nullement en équation avec le monde tel qu'il est en 2022 au moment où partout dans le monde se pose la question du changement climatique, de la pollution( qui tue plus dans le monde que les maladies) de l'agriculture, de l'industrie...

Même quand je l'entends mentionner l'argile comme médicament - ce qui n'est qu'une infime partie de l'utilisation de l'argile qui peut et devrait être utilisée en Haïti dans la construction comme bien exprimé ici par l'architecte du BURKINA FASO ici. Ajouté à ceci, les canari qui servaient  dans les maisons à garder  l'eau fraîche et à la filtrer , sans compter les possibilités de d'utiliser les sols argileux pour des cultures appropriées à ce type de sols.

Certains Haïtiens sont fascinés par le modèle de développement des USA - qui devient de plus en plus obsolète et qui produit des inégalités énormes- ce que manifeste YVENERT dans deux phrases que j'ai relevées : 1- Les riches n'habitent pas dans les mêmes lieux que les pauvres. 2- Le peuple haïtien n'est pas exigeant. Il se contente de peu( ce qui correspond au ti rest pou pèp la."

La question demeure :  quand est-ce que la classe moyenne Noire, ces enfants de paysans, de Madan Sara, de petits commerçants, de  militaire, de makout, de hougans ...ETC,  tous ceux qui sont en mode changement de classe à la BOB C, comprendront qu'il faut respecter le peuple ?

Quand est-ce qu'ils comprendront que ce que les Occidentaux appellent ressources humaines sont les plus grandes richesses d'un pays et que ce n'est pas en  offrant aux personnes  le "ti rest" ni en encourageant leur tendance à se résigner, à se contenter de peu qu'un pays peut se développer. A l'inverse vous tuez dans l'oeuf leur créativité et leurs ambitions.

Parce qu'avant de vouloir construire des tours de 25 étages, (une aberration à une époque  où encore une fois où dans tous les pays les architectes pensent à construire différemment) il faudrait déjà s'assurer qu'il y ait  pour tous, de l'électricité, des pompiers, des hôpitaux, des écoles, des routes, logements, du tout à l'égout, des subventions aux petits planteurs, l'encouragement aux industriels pour qu'ils investissent dans la transformation des denrées agricoles. Un exemple ; les cerises pays qui donnent l'ACEROLA. en poudre..ETC

On a l'impression qu'il n'existe pas de plan d'aménagement du territoire, d'urbanistes, d'architectes, de gens qui ont une vision, de même, l'image du pays en Haïti et que chacun ne pense qu'à  faire son choux gras, comme Martelly/Lamothe avec  Céant ont fait dans le bas de la ville, un espace historique qui aurait dû être réhabilité mais pas détruit.

Jean robert Saint Hilaire

il y a 2 heures

Ayisyen pap janm pran leson.se toujou lè kabrit fin pase y ap rele fèmen baryè

Ecoutez en fin de la vidéo, ce que dit cet architecte sur précisément les constructions en terre, en pierre, en paille... ETC

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents