Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


(Mis à jour) J'entendais l'un parmi ces journalistes " directeurs d'opinion "parler avec nostalgie de la commémoration du 18 mai à ....

Publié par siel sur 20 Mai 2022, 12:18pm

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

... MARCHAND... Il fait tout un speech sur la manière dont il était interdit de parler de DESSALINES, du portrait de criminel qui avait été fait de ce combattant de l'indépendance... Et puis, lui-même appelle MARCHAND ( pas même Marchand Dessalines) la ville fondée par celui considéré unanimement par tous less Haïtiens comme le principal fondateur de la nation.

Ces gens-la fustigent PÉTION dont ils ignorent qu'il était ( quelques aient été ses motivations) celui qui le premier a fait le pas vers DESSALINES  pour une entente pour lutter contre l'armée expéditionnaire de NAPOLÉON, après avoir appris la nouvelle que LECLERC avait rétabli l'esclavage en GUADELOUPE.

Paradoxalement, Pétion a une ville qui porte son nom, Pétion-Ville.

Par contre, les "noiristes" duvaliéristes au cours de leur 29 ans de règne, n'ont jamais pensé à laisser tomber le MARCHAND, nom d'un colon de la zone accolé à celui de DESSALINES. Drôle d'association révélatrice du faux nationalisme d'un régime qui n'a pas hésité à vendre ses NOIRRRS (courtoisie Hériveaux) "tèt grenn" à la RD, à vendre leur sang et à les maintenir à plus de 80% dans l'illettrisme.

Ni les gouvernements qui se sont succédé d'ARISTIDE à JOVENEL ne se sont intéressés à appeler cette ville Dessalines-ville, à la restaurer et à en faire un lieu historique. Pourquoi ce Pétion si haï par les populistes qui se font du capital politique dans la haine des MULÂTRES (manifestement ils rêvent d'un remake des Vêpres jérémiennes) a une ville qui porte son nom et pas Dessalines ?

Les élites intellectuelles, commerciales et politiques haïtiennes sont, nous le savons  vu la stagnation, dans la répétition du pareil au même- Haïti faisant partie avec la RD des pays les plus conservateurs de la région-. Elles sont allergiques au changement et à la création qu'elles assimilent comme une menace à leur statut.

Elles te disent - et c'est ingurgité par le peuple comme vérité- qu'étant donné que cette ville a toujours été appelée MARCHAND, il faut continuer à l'appeler comme ça. Alors même que sur les cartes d'Haïti, la ville est nommée DESSALINES ( pas Dessalines-ville).

Vous- vous rappelez de V. NUMA, un autre directeur d'opinion,  qui prétendait à son émission que le changement du nom de l'aéroport international de DUVALIER en TOUSSAINT LOUVERTURE par le gouvernement d'Aristide s'apparentait à un vol. Toujours ces mêmes idioties auxquelles les gens finissent par croire...

D'abord :

1- Ce supposé directeur d'opinion ignore que dans aucun pays démocratique au monde, un président en fonction ne donne  son nom à une réalisation faite sous son gouvernement. Est-ce que le président ESTIMÉ avait baptisé de son nom le pont de Jérémie ( une oeuvre au niveau de la qualité architecturale et de l'esthétique à des années lumières de l'aéroport construit par DUVALIER F. )  ? Est-ce qu'il avait baptisé le barrage de PELIGRE, barrage ESTIMÉ ?

2-Ce supposé directeur d'opinion ignore qu'après l'assassinat de TRUJILLO et la transition démocratique en RD, toutes les réalisations de Trujillo qui portaient son nom ont été débaptisées, à commencer par le nom de la capitale Ciudad Trujillo. Pourtant en tant que journaliste, il aurait pu prendre l'exemple du pays voisin avec les mesures radicales prises contre les partisans de la dictature de Trujillo- dont l'apologie du régime est passible d'amendes et/ou de peines de prison. Voici ce qu'on appelle une rupture, à l'inverse du boulot fait par les journalistes commerçants qui passent leur temps à vanter un régime sanguinaire qui a fait reculer Haïti d'au moins 50 ans.

3- Ce supposé directeur d'opinion ignore que les compagnies d'aviation internationales, appelaient l'aéroport MAYI GATE, se gardant de mentionner le nom de DUVALIER dans leurs prospectus, une façon d'éviter de se présenter comme des soutiens du pouvoir et/ou d'effrayer les touristes qui n'ignoraient pas la réputation internationalement connue de PAPA DÓK  et de ses makout.

4- Ce supposé directeur d'opinion, V. NUMA est celui qui conseillait aux  Haïtiens de s'exiler au QATAR après avoir visionné un reportage sur les travaux en préparation de la Coupe du monde du football 2022. Le type est journaliste, il ne connaissait rien au QATAR, pas même sa monnaie, il n'était même pas capable avant de proposer son délire aux Haïtiens de faire une recherche sur le net sur la situation - quasi esclavagiste - des immigrés dans ce pays. Sans compter que les  Haïtiens sont en majorité des chrétiens/vodouisants,  dont la culture est considérée comme diabolique par les adeptes de MAHOMET.

Tout ceci pour vous rappeler que les supposés directeurs d'opinion, la bande du G4 constituée de GPPC, GUERRIER H, LUckner DÉSIR, BOB C., les youtubeurs quasi illettrés ,représentent un danger,- pas différent de celui de l'association des bandi legal, de leurs gangsters ,de leurs politiciens et zentelektyel- lesquels instillent leur ignorance, leur corruption, leur soi-disant nationalisme dans la société haïtienne, sous le regard bienveillant de M. Leblan qui préfère que les Haïtiens formés académiquement et pourvus d'une conscience du bien commun quittent le pays afin de laisser les sans foi ni loi, les  comédiens genre la  " grenouille à breloques"  BOB C, les tartuffes à la V. NUMA et consorts,  prêcher des stupidités à la population dans l'objectif de l'aliéner et de la coloniser - de même que les pasteurs protestants, les "prophètes", les hougan et les super mystiques à la BILOLO et consorts qui veulent faire croire aux Haïtiens qu'ils appartiennent à une race divine et qu'il suffit d'attendre que des chars ailés descendent du ciel et anéantissent les méchants. Aussi simple que ça....(courtoise V. NUMA.)

Nous sommes dans une période particulièrement spéciale. Malgré toutes les alertes internationales, les Haïtiens sont conduits à considérer qu'ils sont tellement " spesyal" que contrairement aux TAÏNOS , aux Aztèques, ils sont armés pour faire face à la destruction de leur pays.

Rappellez-vous, bande d'amésiques que vous avez vécu pendant 300 ans dans l'esclavage. Et je peux vous assurer que la victoire n'a pas été gagnée par  des "pwen", des miracles, mais par la détermination  et le courage des "Marrons" dont le mot d"ordre était : Liberté ou la mort.

Sans ces "marrons", sans ces Kongos dont les noms, hélas, sont devenus synonyme de lâcheté en Haïti, l'histoire, celle qui s'appuie sur des faits, nous montre que le pays d'Haïti n'aurait jamais pu vaincre les troupes françaises sans la lutte acharnée de ces combattants pour la liberté que les Haïtiens, pollués par l'idéologie colonialiste, en sont arrivés à considérer comme des irresponsables, traitres, veules.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents