Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Réflexions sur l'effondrement ( redouté, provoqué ou espéré) de la civilisation occidentale . Par Erno Renoncourt

Publié par Erno Renoncourt sur 5 Septembre 2022, 11:35am

Catégories : #E.Renoncourt chroniques

Bonjour, Bonsoir, 

 Et si on abordait la théorie de l'effondrement d'un point de vue systémique, pour ainsi dire humaniste et non civilisationnel, en englobant dans l'analyse les intérêts des peuples qui sont les victimes des succès qui ont fait l'abondance de cette civilisation qui risque de s'effondrer. IL me semble que l’on ne peut avoir la même perspective de l’effondrement selon que l’on soit au sommet ou au fond de l’abime. Un point de vue minoritaire qui ne peut que provoquer les indigents, et qu'il faut pourtant assumer. Un texte pour contextualiser, pour problématiser, pour provoquer et surtout pour humaniser.

EXTRAIT.

 

"Entre effondrement des structures et renouvellement des impostures

Mais avant d’aborder la théorie de l’effondrement d’un point de vue autre que celui des acteurs vivant dans les écosystèmes qui ont connu l’abondance, il nous plait de préciser ceci. Nous croyons modestement que la culture occidentale est une culture d’imposture et comme telle, il ne faut jamais reprendre ses injonctions sans les contextualiser, sans les problématiser. Tout dans cette culture participe d’une ambivalence qui laisse fleurir des paradoxes et nourrit des indigences, car son culte de l’abondance et de la jouissance ne peut se satisfaire que par la déshumanisation et la barbarie. Ainsi, au moment où la chorale occidentale s’apitoie sur l’effondrement civilisationnel, il faut se demander si au vrai, on n’assiste pas à une demande de renouvellement des impostures qui ont fait jusque-là les succès de la barbarie sur laquelle repose la civilisation occidentale.

En conséquence, les échos qui alarment sur les risques d’effondrement de la civilisation occidentale ne doivent pas nous faire oublier que le système de domination, qui est le vecteur-force de cette civilisation, qu’importe son nom historique contextuel (féodalisme, esclavagisme, colonialisme, capitalisme, néolibéralisme, humanisme augmenté), a toujours su se recycler, malgré les crises qu’elle sécrète, en sachant notamment se renouveler dans de nouvelles impostures que la majorité gobe toujours débilement jusqu’à leur pourriture."

Texte dans le lien.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents