Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Le mépris de la CI/USA à l'égard d'Haïti se montre à travers le maintien à son poste de Mme La Lime ...

Publié par siel sur 9 Novembre 2022, 22:39pm

Catégories : #REFLEXIONS perso, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

... approuvait la fédération des gangs sous l'égide de son chouchou Babekyou président du G9 et qui avec ce feu vert  à contribuer  au développement de la criminalité.

Combien de femmes violées, de personnes torturées, kidnappées tuées grâce à cette licence à opérer octroyée par la représentante de l'ONU de GUTERRES ?

Ainsi, l'ONU de GUTERRES qui veut intervenir en Haïti semble poursuivre un plan - qu'on pourrait assimiler à un plan de la mort- en faisant après sont introduction du choléra en Haïti quantité de victimes dans la population- sans compter la famine organisée avec l'impossibilité de commercer normalement et l'interdiction par son chouchou Barbecue d'avoir  accès au gaz.

De ce désastre, comme de celui provoqué par le choléra, ils se diront non responsables. Mme LA LIME a été nommée à la tête d'une mission qui devait oeuvrer à aider au fonctionnement de la justice.

En réalité depuis que cette personne  est en poste, elle n'a fait qu'aggraver la situation d'insécurité.  Sous son leadership c'est le fonctionnement de l'injustice qui a été renforcé et le chaos organisé. 

Ajouté à ceci que cette dame n'a pas bougé le petit doigt afin que l'enquête sur l'assassinat de JOVENEL - pourtant son protégé de même que Barbecue - se déroule avec un minimum de professionnalisme. Une preuve supplémentaire de mépris.

Maintenant il y a un chargé d'affaires qui se la joue "commandeur " de la plantation qui a pour ordre de "punir" pour son maître à Washington, deux sénateurs auxquels ont reprochés toutes sortes de crimes.

Punir deux sénateurs, dont l'un en fonction et président du Sénat qui dit avoir bien servi les USA pendant vingt-cinq ans, relève d'un besoin d'humilier Haïti et de démontrer que les USA sont les maîtres.

 Parce que s'il s'agissait de mettre de l'ordre - avec tout ce qu'ils disent avoir dossiers   contre ces deux sénateurs,- notamment le trafic de drogue - ces deux sénateur qui sont des acteurs dans la vie politique d'Haïti depuis des décennies, et qui ont été de conseillers de MARTELLY et de JOVENEL ( les deux président les plus intelligents et honnêtes qu'Haïti ait jamais connu selon eux) ils avaient de quoi leur faire perdre leur postes.

Sous ARISTIDE il y a eu également un sénateur également impliqué dans le trafic de drogue, qui il me semble était président du Sénat comme LAMBERT. Sous JOVENEL, il y a eu Guy Philippe, sénateur élu cueilli par la DEA quelques heures avant qu'il ne e présente devant le Parlement. 

Certains Haïtiens se réjouissent de voir les noms de personnalités sur une liste( le comble de l'ingérence- fabriquée par les USA parce qu'ils estiment - et pas forcément à tort que ces gens ont fait du tort à Haïti et qu'il méritent d'être punis par M. Leblan.

M. Leblan est celui qui récompense  à un moment et qui punit  à un autre ( Guy Philippe, Lambert, Barbecue par exemple) et aux Haïtiens il est ôté le droit de réclamer des comptes à leurs dirigeants?

Le chargé d'affaires US qui se prend pour une sorte de colonisateur allemand ( avec la tête qui va avec)  décide de qui sont les méchants. Vous ne trouverez pas ACRA du bateau sucré à a cocaïne, ni APAID et les pistes d'atterrissage ( confirmée par la prie US) à la Savane Diane dont il est devenu le propriétaire, ni un MARTELLY qu'Andresol disait travailler pour les Colombiens.

Certains Haïtiens , les gwan timoun,  s'empressent de battre bravo, alors que l'opération des USA n'est qu'un attrape nigaud, un leurre permettant de livrer à la vindicte d'un peuple d'ignorant,  des personnalités qui les emmerdent d'une manière ou d'une autre et de permettre à ce que les tenants du système soient protégés.

Antonio Solà, le conseiller espagnol d'extr^me dite de MARTELLY et JOVENEL avait déclaré que les Haïtin étaient de canards sauvages- autrement dit de imbéciles finis du genre à croire aux prédictions d'un TI-JEAN - et donc manipulables à souhait.

A propos de la soi-disant culture haïtienne qui va des gouyad aux lwa,  permettez moi de vous rappeler encore une fois qu'il n'existe pa de peuple au monde qui n'a pas une croyance dans l'invisible, dans le forces surnaturelles, dans la magie Etc. 

L'être humain face à son destin inéluctable : naître, vivre et mourir a dans le monde entier, dans toutes le cultures,  de tous les temps, eu un besoin de se rattacher à un rêve lui permettant de donner du sens à sa brève existence.

Tous les charlatans, toutes les instances religieuses et politiques  ont utilisé  ce désarroi face à la condition humaine pour avoir leur pouvoir.

Mais, ce qui me frappe en Haïti, c'est qu'à l'inverse de la CHINE ou du JAPON où dieu seul sait, les croyances en la magie, aux fantômes, aux esprits (lwa) , les superstitions de tous genres pullulent, les sciences et les techniques sont mises à profit pour  améliorer les conditions de vie de la population. 

Le mysticisme duvaliérien a ravagé Haïti et l'a plongé dans le sordide, dans une voie sans issue où prophètes de malheur, protestants avides de fric, catholiques sans scrupules, t vodouisants illettrés, classe moyenne bouffie de suffisances et pleine à craquer de cupidité ont fait le bonheur de la domination de M. Leblan sur les âmes , la politique et l'économie du pays.

Ainsi va le néeo-colonialisme qui fait que dame LA LIME qui aurait  dû être considérée comme persona non grata en Haïti  se retrouve être celle qui nomme le Premier ministre et est applaudie à l'ONU de Guterres, à l'OEA d'Almagro et dans l'ensemble des institutions internationales qui ne veulent que du bien à Haïti. Leur amour pour Haïti est tel qu'ils l'étouffent sous leur embrassades. Bande de vauriens.

Si Ti- Jean, le soi-disant lwa d'Esau César, un ex-policier, journaliste à l'haïtienne, demeuré, tèt pete qui parlait de vitres parfumées pour le vitres fumées - c'est ainsi que j'ai toujours entendu qu'on les appelait dit-il pour sa défense. Manifestement le lwa Ti-Jean qui parcourt son corps,  ébranle son esprit, ne lui avait pas appris que des vitres de voiture ne peuvent pas être parfumées. Bande de connards.

Le dossiers bien montés contre Lambert et Latortue ne rencontreront pas ceux contre ACRA APAID et consorts. Non pas que CIA, DEA n'aient pas des informations sur les pratiques  délictieuses de ces deux là, mais qu'elles devraient également les avoir sur celles de leurs protégés les ACRA, MARTELY LAMOTHE, JOVENEL et Cie.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents