Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir présente :

Publié par Elsie HAAS sur 24 Octobre 2007, 21:53pm

Catégories : #Archives 2


« La révolution du désir. 1970 : la libération homosexuelle. »
de Alessandro Avellis et Gabriele Ferluga
(France, 2007, 80 min)
 
le vendredi 26 octobre 2007
à 20 h au cinéma Le Latina
20, rue du Temple Paris 4
 
Le film sera présenté par Alessandro Avellis et Gabriele Ferluga.

 La révolution du désir est une exploration de la nébuleuse qui a donné vie aux mouvements de libération sexuelle en France et en Italie, une interrogation sur le passage de la révolte à la normalisation des homos. Au travers des actions de commandos délirants et d’essais aux titres évocateurs (« Le rapport contre la normalité », « Trois milliards de pervers »), s’esquissent les portraits Françoise d’Eaubonne et de Guy Hocquenghem, intellectuels étonnants et partisans inconditionnels de la révolution du désir.

« A l’heure des revendications sur le mariage et l’homoparentalité, que reste-t-il de la puissance révolutionnaire des homos ? Ce documentaire fait témoigner ceux qui ont participé à ce mouvement dans les années 70, et montre comment la solidarité et la convergence des luttes féministes (MLF) et homos (FHAR) ont permis de libérer les homosexualités. »      Têtu, Ursula del Aguila, juin 2007

Les auteurs

Né à Bari (Italie) en 1975, Alessandro Avellis a fait des études de cinéma à Rome. Il vit à Paris depuis 2000. Après une série de courts-métrages, dont le premier participa en 1996 au Sacher festival de Nanni Moretti, il réalise en 2005 « Ma saison super 8 ».

 Gabriele Ferluga est né à Gorizia (Italie) en 1973. Il a orienté ses études vers l’histoire de l’homosexualité. Il vit à Paris depuis 2001. Après avoir publié une enquête sur la condition des homos en Serbie, il a écrit  « Le procès Braibanti », un livre sur le procès contre un poète italien, condamné en 1968 à cause de son homosexualité. Il a collaboré au scénario de « Ma saison super 8 ».

 

 

Un grand merci à Silvia Balea
et Maria de Medeiros, notre marraine.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents