Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


John Perkins/ Confessions d'un assassin économique

Publié par Elsie HAAS sur 27 Décembre 2007, 20:46pm

Catégories : #ECONOMIE



undefinedJ'ai à plusieurs reprises mentionné le livre de John Perkins. Si j'en reparle aujourd'hui c'est pour avoir appris que ce livre avait valu à l'auteur plusieurs menaces de mort. On  comprend  que le contenu n'est pas pour plaire à tout le monde...Voici comment il annonce la couleur dès sa préface :

« Les assassins financiers sont des professionnels grassement payés qui escroquent des milliards de dollars à divers pays du globe. Ils dirigent l’argent de la Banque Mondiale, de l’Agence américaine du développement international (U.S. Agency for International Development- USAID) et d’autres organisations « humanitaires » vers les coffres de grandes compagnies et vers les poches de quelques familles richissimes qui contrôlent les ressources naturelles de la planète. Leurs armes principales : les rapports financiers frauduleux, les élections truquées, les pots-de-vin, l’extorsion, le sexe et le meurtre. Ils jouent un jeu vieux comme le monde, mais qui a atteint des proportions terrifiantes en cette époque de la mondialisation. .. Je sais très bien de quoi je parle… car j’ai été moi-même un assassin financier »

J'avoue que ça m'en bouche un coin, une telle audace. Qu'est-ce qui a pu bien pousser John Perkins à prendre tant de risques? Une soudaine mauvaise conscience ? Le désir d'informer ?  Mystère.
De plus, je me suis demandée si, à part le fait de mettre sa vie en danger,  ces informations pouvaient transformer le cours des choses qui semble si bien établi. Est-ce que la lecture de ce ce livre peut provoquer une autre politique des Etats ciblés par les pratiques des assassins économiques ? Face à une si grosse machine, parfaitement huilée que peuvent les Etats ? Sans vouloir faire preuve de fatalisme, on voit mal dans l'état actuel du monde, comment  David pourrait  gagner ce combat contre Goliath.Pour l'heure, la lecture de ce livre a au moins l'intérêt de nous faire comprendre que ce n'est pas uniquement le manque d'intelligence, de compétences et de conscientisation des responsables politiques qui est responsable de la faillite de certains Etats; une faillite dans bien des cas, voulue et organisée.
Mais ce qui fait franchement peur dans ce livre, c'est d'y découvrir que n'importe quel citoyen lambda, même celui non engagé dans un combat politique mais qui oeuvre pour l'indépendance de son pays risque d'y laisser sa peau. Un accident est si vite arrivé, nous dit John Perkins.





Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents