Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Un article qui a fait le tour du monde de la presse

Publié par Elsie HAAS sur 1 Février 2008, 23:44pm

Catégories : #AYITI ACTUALITES

 Haiti’s poor eat mud cookies / Les Haïtiens pauvres mangent des biscuits faits avec de la boue

J'ai été impressionée par l'ampleur de la diffusion de cette nouvelle sur le net, reprise par des journaux de tous les pays
http://www.hindu.com/2008/01/31/stories/2008013156182200.htm

Pour preuve celle-ci, issue d'un quotidien indien.  Par contre rien sur le carnaval de Jacmel qui, paraît-il, a attiré une foule énorme  selon la presse locale.
C'est quelque chose d'étrange cette vision avec d'un côté  les  masques, danses et chars et de l'autre les camions d'argile venant du Plateau Central pour  être transformée en biscuit. Totalement schyzo et ignoble !
Mais le plus bizarre dans cette histoire, c'est ce médecin, haut cadre au ministère de la Santé qui déclare sans aucune gêne : " Croyez-moi, si quelqu'un me dit qu'il mange ces biscuits, je le découragerai de le faire."
Ellle est bonne celle-là ! Moi qui croyais qu'en tant que médecin il allait lui en prescrire ! La médecine haïtienne n'est vraiment plus ce qu'elle était !
Sérieusement. Je me demande comment un gouvernement, un ministère de la santé peut  fermer les yeux sur -donc autoriser- ce commerce.
Avec toute cette argile, ce  ne serait pas mieux de construire pour ces personnes de belles ajoupas (nom amérindien pour les maisons en terrre), bien fraiches, bien aérées avec  des jolis canaris ( nom amérindien pour les cruches)  bien fermés dans lesquels, l'eau potable resterait douce et à l'abri des microbes, plutôt que ces horribles cases aux toits de tôles et ces  dégoutants "bokit"  (seaux) en plastique.
Et puis, pour qu'ils puissent manger des "vivres " (ignames et autres)  des légumes, des fruits, ce ne seraient pas mieux des camions qui aillent les chercher là où ils pourissent par terre, les acheter aux propriétaires et les revendre au prix des biscuits à ces malheureux .
Sans compter la solution des jardins potagers  dans les bidonvilles comme ça se fait en Afrique à Cuba et ailleurs; proposition faite au gouvernement mais -comme d'habitude- majestueusement dédaignée.
Trop beau pour "ces gens-là" peut-être ? Même pas. Cadet et dernier des soucis.
Et puis, s'ils n'ont pas de pain qu'ils mangent de la boue ! pour paraphraser Marie-Antoinette (la reine)
Un autre truc qui dépasse mon entendement, c'est comment un pays, son gouvernement , ses élites peuvent-elle penser avoir droit au respect des autres  nations quand ils traitent  ainsi leur propre population ?
Bah,  me direz-vous :  quelle naïveté, "ki mele yo!" , qu'est-ce qu'ils  en ont à foutre !
Admettons. Mais nous alors ?

London: Cookies made of mud – that is what the poor in Haiti are being forced to eat, thanks to rising food prices in the Caribbean nation.

The biscuits, made from dried yellow clay mixed with water, salt and vegetable shortening or margarine, have become a staple for Haitians who are unable to afford even a plate of rice, The Daily Telegraph reported.

The cookies, known as “terre,” taste smooth but suck out the moisture from the mouth as soon as they touch the tongue, leaving an unpleasant earthy aftertaste that lingers for hours.

The Food and Agriculture Organisation recently declared a state of emergency in Haiti. According to the U.N. agency, food prices have gone up by almost 40 per cent in the wake of floods and crop damage caused by hurricanes.

Haitian doctors say people who depend on the biscuits for sustenance risk malnutrition. Dr. Gabriel Thimothee, executive director of the Health Ministry, said: “Trust me, if I see someone eating those cookies, I will discourage it.” — PTI

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents