Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Steven Benoît critique le président Préval et quitte LESPWA

Publié par Elsie HAAS sur 13 Avril 2008, 09:30am

Catégories : #Archives 2

Je venais d’écrire   sur " l'opération  décapitation d'Alexis » quand je lis ce texte du courageux député Stephen Benoit.

On doit dire courageux vu l’absence d’opposition et de liberté d’expression qui règne en Haïti depuis 2004.

 Attention à toi mon ami, les macoutes « lou »  sont de retour...

L’histoire passée et récente nous montre qu’ils sont fondamentalement criminels.

A ce propos lire le texte de Péan" L'ensauvagement macoute" publié sur ce blog .

L' analyse de M. Benoit corrobore la mienne.

A savoir que  Préval a sacrifié tranquillement un des plus intègres serviteurs de l’Etat aux grenn-nanbounda.

Benoit rappelle, justement  que l’immobilité  du gouvernement ne  vient pas d’Alexis, un de nos plus brillants intellectuels, mais de Préval lui-même qui a mis son véto sur tous les changements proposés au gouvernement et dans le corps diplomatique.

 Le même Préval qui a confisqué au niveau du Palais national l’ensemble des dossiers de coopération avec l’Amérique Latine et notamment avec le Venezuela.

Dossiers qui par conséquent  (volontairement ?) n'avancent pas.

D'ailleurs ces pays d'Amérique Latine se sont désinterressés depuis d'Haïti. En dehors bien sûr de la participation de leurs troupes à la Minustah.

Peut-être que le Président n’en peut mais et obéit aux ordres des USA/ Canda / France.

Il n’empêche qu’il s’est conduit de manière absolument honteuse envers un Premier ministre qui lui a toujours été loyal en le jetant en pature comme dit Benoit à  « quatre raquetteurs(réunis) au palais national, sous prétexte qu'il s'agit de membres du secteur privé. »

Le peuple croit-il que le renvoi d'Alexis va  rendre  magiquement la vie moins cher ?

 Ou bien totalement abandonné, il ne sait plus à quel saint se vouer ?

L'éviction d'Alexis est d'autant plus intentionnelle et criminelle  quand on sait que son équipe a préparé un rendez-vous important avec le FMI le 25 avril.

Sans doute que le Président compte s'y rendre avec ses propres  amis et son nouveau Premier ministre issu de la mouvance néolibérale.

Alexis a eu le tort, et je l'ai dit dès le mois de mai quand il a fait sa déclaration à la presse, de dire haut et fort qu'il voulait développer la production agricole nationale.

Dès ce moment, je l'ai dit et répété, il devenait l'homme à abattre.

Ceux qui ont fait 2004 ne l'ont pas fait au nom de la démocratie mais contre le peuple. Point barre.

Alexis avec son histoire de production nationale, réintrodusiait le peuple, les paysans dans le débat.

Pour ceux qui ont confisqué le pays, c'était intolérable.

Alexis était devenu leur cible.

L'ennemi numéro 1.

N'ayant pas pu l'abattre au Parlement, il y a 2 mois.

Ils ont comme dirait l'autre, ouvert la boîte de Pandore, et lancé leurs monstres parmi les manifestants.

Ce samedi enfin, ils l'ont enfin  eu , avec la "bienveillance" du Président de la République occupé à tchatcher avec 4 "racketters "comme les appelle Benoit.

Sinistre affaire.

samedi 12 Avril 2008
               
Jean Monard Metellus - (Port-au-Prince, Haiti)            

Renvoi de Jacques Edouard Alexis :

Steven Benoît critique le président Préval et quitte LESPWA
       

Le député de Pétion Ville, Steven Benoit a exprimé sa plus vive déception face à l'attitude irresponsable et absolument complice du président de la République qui a choisi d'humilier le chef du gouvernement, selon le parlementaire. "C'est à dessein que René Préval a préféré réunir quatre raquetteurs au palais national, sous prétexte qu'il s'agit de membres du secteur privé alors que son chef de gouvernement affrontait l'hostilité de 16 sénateurs au parlement", a dit l'ancien beau-frère du président de la République qui en a profité pour annoncer solennellement sa démission de la coalition politique LESPWA, la formation dont est issu le président de la République.

"J'avais dit à Alexis qu'il avait perdu la confiance du président Préval et qu'il ne devait pas écouter les sénateurs-flatteurs de LESPWA qui lui disaient que tout va bien et qu'ils allaient le soutenir jusqu'à la fin et aujourd'hui, aucun d'eux n'est venu l'aider au parlement", a déploré le député Benoit qui a dit regretter le départ de ce grand intellectuel.

Suite:  Infohaiti.net

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents