Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


A Ouagadougou, les Burkinabés défilent contre la vie chère

Publié par Elsie HAAS sur 17 Mai 2008, 09:54am

Catégories : #INTERNATIONAL

 Burkina Faso signifie  le  pays des hommes intègres

C'est aussi le pays de  Thomas Sankara qui a été assassiné en 1987.

C'est l'ancienne colonie française qui se nommait Haute- Volta

Comme Haïti s'appelait Saint -Domingue.

Deux extraits parmi les déclarations de Thomas Sankara :

 1- 1983, Paris, Conférence Internationale sur l’arbre et la forêt
" Il faut proclamer qu’il ne peut y avoir de salut pour nos peuples que si nous tournons radicalement le dos à tous les modèles que tous les charlatans de même acabit ont essayé de nous vendre 20 années durant. Il ne saurait y avoir pour nous de salut en dehors de ce refus là. Pas de développement en dehors de cette rupture là. Il faut ranimer la confiance du peuple en lui-même en lui rappelant qu’il a été grand hier et donc, peut-être aujourd’hui et demain. Fonder l’espoir. "


 2- 3 janvier 1984, ouverture des 1ères assises des TPR -
" Il n’y a pas de révolution sociale véritable que lorsque la femme est libérée. Que jamais mes yeux ne voient une société où la moitié du peuple est maintenue dans le silence. J’entends le vacarme de ce silence des femmes, je pressens le grondement de leur bourrasque, je sens la furie de leur révolte. J’attends et espère l’irruption féconde de la révolution dont elles traduiront la force et la rigoureuse justesse sorties de leurs entrailles d’opprimées."

Le blog Thomas Sankara d'où viennent ces citations :

http://www.thomassankara.net/article.php3?id_article=1

 Immédiatement après le meurtre de Sankara, FMI/ BM/ OMC sont entrés en scène triomphalement.

Privatisation de l'éducation suivie immédiatement d'une baisse drastique de scolarisés.

Les garçons sont privilégiés à cause des coûts élevés.

La culture du coton est favorisée au dépens des cultures vivrières.

L'espérance de vie est de 50 ans..

Le Burkina-Faso dépend à 70 ou 80% des importations pour nourrir sa population.

Et qui s'enrichit immodérément  en achetant des "cochonneries " pour les revendre aux pauvres ?

A vous la réponse.

L'article sur Rue89.com

http://www.rue89.com/2008/05/15/a-ouagadougou-les-burkinabes-defilent-contre-la-vie-chere#comments

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents