Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Nouvelle polémique au Québec, Michaelle Jean, qualifiée de « reine nègre »

Publié par Elsie HAAS sur 1 Juin 2008, 09:56am

Catégories : #REFLEXIONS perso


Depuis que le Canada fait la pluie et le beau temps en Haïti.
Depuis qu’il a aidé ceux qui l’en ont fortement prié à se débarrasser d’un gouvernement constitutionnel.
Depuis que les « intellectuels » haïtiens ont collaboré, je dis bien collaboré ; on pourrait en ce qui concerne les chefs de file, utiliser instigué –le mot n’est pas trop fort- et applaudit des deux mains à la non-célébration du bicentenaire de leur indépendance, à l’invasion du territoire par des paramilitaires et ex-militaires entraînés en République Dominicaine.
Depuis que le symbole même de l’indépendance haïtienne (je dis cela pour Dany Laferrière qui parle de la force des symboles) a été piétiné par les plus médiatisés  des intellectuels.
C’est-à-dire l’année même de la commémoration du Bicentenaire donnant droit à  l’occupation de  troupes françaises, (des légionnaires de surcroit)  pour la première fois depuis 1804, date de l’indépendance d’Haïti.
Quelle magistrale gifle !
Mais aussi quel symbole de la facture entre ces intellos franco-canado-haïtiens et la population haïtienne ancrée dans son histoire.

Depuis donc, disais-je, les Québecquois  qui  font la pluie et le beau temps en Haïti - ils ne sont pas les seuls- voir :
 Refus de visa pour un enseignant canado/haïtien à la Martinique s’en donnent à cœur joie
.

M. Lagacé a « indigné » pour avoir dit que les Haïtiens (ceux qu’il avait fréquenté en Haïti) étaient tous des menteurs, que la richesse était un truc choquant en Haïti, etc.
 
J'ai dit ce que je pensais de cette indigantion très sélective :Les chroniques de M. Lagacé dans le journal La Presse de Montréal suscitent différentes réactions dont ce droit de réponse

Tout à fait nouveau : les attaques ou les mauvais traitements  Pour mémoire la lettre de l’Haïtienne, Edwige Lafleur adressée à Daniel Marsin, le sénateur maire de la Guadeloupe qui a visité Haïti. contre la classe moyenne et les « intellectuels » jusqu’ici épargnés des humiliations subies par le "gros peuple" (expression haïtienne qui dit ce qu'elle dit) sont à signaler.

Eux qui, contrairement à l'ensemble de leurs compatriotes étaient  pratiquement considérés comme des «  blancs d’honneur » comme certaines gens "de couleur"  en visite dans l’Afrique du Sud sous régime d’apartheid.


La majorité des Haïtiens s’écrieront que  traiter Michaelle Jean de "reine-nègre" c’est pure jalousie et racisme.
Okay. Il peut y avoir de ça.
Mais en partie seulement.
L’autre partie est le retour du baton.
L’effet boomerang.
On respecte  qui se respecte.

Quand, par exemple le gouvernement canadien avait accusé, le Dr Malebranche de crimes contre l’humanité, avait-on entendu ces « grandes voix » s’élever contre une mesure qui en lançant des attaques sans preuves contre des personnes visaient à les discréditer ?
En dehors de la profession médicale elle-même -et un groupe relativement restreint-c’était comme d’hab, motus et bouche cousue.

La pratique des trois singes
Pas vu, pas entendu, pas su.
Fonctionne à plein régime depuis Duvalier
Les sans-papier, les boat people, les victimes des macoutes
l'ont expérimenté.
En dehors d'un Morriseau-Leroy, d'un Laraque, d'une Edwidge Danticat
De quelques autres que citer ici serait trop long -qu'ils me pardonnent
ou d'un  Dr Evry Archer ici en France
Le Dr Archer solidaire contre l'expulsion de Jude Joseph

On n'entend pas grand monde  de ce monde-là pour s'offenser, s'indigner, s'agacer ou  parler d'une mise à feu et à sang de la ville du Quebec dans des cas comme ceux-ci.

Je les entend :  " Mais Madame (dans ces cas-là, on donne du "Madame" avec emphase)
nous ne sommes pas des porte-parole. Nous ne mélangeons pas politique et littérature. Il est terminé  le temps des intellectuels engagés.Nous avons le droit de défendre qui nous voulons. "

C'est vrai on ne peut leur enlever ce droit.
Le droit de défendre ceux qui peuvent se défendre tout seul.
Et celui de se taire quand cela ne les concerne pas.

Pour vous faire une idée de cette affaire canado-candienne, quelques liens.

Le corps du délit: l'article de Beaulieu

La Reine nègre
23 mai 2008
Victor-Lévy Beaulieu



Les réponses de 2 intellectuels canadiens d'origine haïtienne

1- R
eine-nègre : une insulte !
Dany Laferrière

"L’auteur est écrivain. Il répond ici au texte signé Victor-Lévy Beaulieu et publié dans L’Aut’journal, au sujet de la gouverneure générale du Canada, Michaëlle Jean.

Personne n’ignore qu’au Québec on vit de symboles. On n’a qu’à toucher à notre langue, à notre fierté, à nos rêves, et même depuis peu à notre religion pour que nous nous mettions debout comme un seul être. Le moindre animateur de télévision française (Thierry Ardisson) ou écrivain (Françoise Sagan) ou académicien autrefois aimé ici (Maurice Druon) qui rigole à propos de notre accent se retrouve instantanément dans l’eau bouillante. L’homme de la rue, comme le politicien influent, ou la mondaine réagissent de la même manière sur ce délicat sujet. Voilà ce qu’on appelle un puissant symbole collectif."
http://www.cyberpresse.ca/article/20080526/CPOPINIONS02/80526013/-1/CPOPINIONS02

2- L'obscurantisme de VLB: un scandale
Joël Des Rosiers, Poète et psychiatre

Édition du jeudi 29 mai 2008

"Du littoral aux grands espaces parcourus de vents hasardeux, la route qui mène à Trois-Pistoles serpente au travers de pittoresques villages, Saint-Guy, Saint-Clément, Notre-Dame-des-Neiges, et au-delà, le fleuve géant comme un jugement dernier qui remonte, majestueux, vers les fosses de l'Atlantique. Pas un ne peut dire à quel moment vous quittez l'eau douce pour le sel de la mer."
http://www.ledevoir.com/2008/05/29/191735.html

 Et pour finir la réponse de l'auteur incriminé


VLB: la réplique

Devant le tollé suscité par ses propos à l'endroit de la très honorable Michaëlle Jean, Victor-Lévy Beaulieu adressait il y a quelques heures aux médias une "mise au point", que voici intégralement.
http://www.voir.ca/blogs/nouvelles_livres/archive/2008/05/28/vlb-la-r-233-plique.aspx


Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents