Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Blog Le Monde.Président d’une association qui « soigne » l’homosexualité, il annonce qu’il est… gay

Publié par siel sur 29 Juin 2013, 12:21pm

Catégories : #INTERNATIONAL

PARADOXE – Président d’une association qui « soigne » l’homosexualité, il annonce qu’il est… gay

Alan Chambers, le président d'Exodus International, association chrétienne qui voulait soigner les homosexuels depuis 1976, a annoncé qu'il était gay. Photo tirée d'une capture d'écran du Huffington Post

Le pardon n'est-il pas chrétien ? Alan Chambers, président d'Exodus Intertional, une association catholique américaine qui prétend vouloir soigner l'homosexualité depuis 1976, a fait acte de contrition en révélant dans une lettre du 26 juin qu'il était gay.

Il confesse par écrit que "toute une vie de honte est enfin terminée, je m'accepte enfin en tant qu'être humain. Comme le fait ma famille. Comme le font mes amis. Et comme le fait Dieu". Annonçant dans le même temps la fermeture de l'association, il a présenté ses plus plates excuses à la communauté homosexuelle pour la souffrance et la peine que lui et l'organisation ont pu leur causer à travers leurs"thérapies réparatives".

Un journaliste américain du Daily Beast avec qui il s'était entretenu avant son annonce rappelle que M. Chambers avait coutume de répéter : "L'opposé de l'homosexualité, ce n'est pas l'hétérosexualité, c'est la sainteté."

Dans un entretien vidéo accordé à une chaîne américaine, il a été confronté aux retours d'expériences douloureuses de personnes ayant subi ses traitements psychologiques radicaux.

Pour le rachat de ses péchés, Chambers promet la création d'une nouvelle organisation, Reduce Fear, qui vise à transformer les Eglises en communautés"sûres et accueillantes pour tout le monde" et se consacrera "au dialogue entre la communauté LGBT (lesbienne, gay, bisexuelle et transsexuelle) et les personnes hostiles à l’homosexualité".

En janvier 2012, des signes avant-coureurs laissaient présager la décision prise mercredi dernier par le président d'Exodus. Il avait publiquement admis que "99,99 %" des personnes qu'il avait rencontrées par le biais de l'association "n'avaient connu aucun changement dans leur orientation sexuelle".

Un revirement que Sharon Graves, directrice du secteur religion pour l’association gay Human Rights Campaign, juge un peu tardif après que des générations ont subi"un traumatisme psychologique et spirituel".

 

SOURCES : link

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents