Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Est ce que creuser les mines et extraire le pétrole peuvent avoir provoqué le tremblement de terre en Haïti ?

Publié par Elsie HAAS sur 27 Janvier 2010, 10:19am

Catégories : #AYITI SOUS-SOL

Did mining and oil drilling trigger the Haiti earthquake?

    Mezanmi, l'avocate Erzulie Danto, de son vrai nom Marguerite Laurent
 pose ici une question grave.
    Vous savez que le tremblement de terre, bien que certains l'aient prévu, et ont même écrit des textes pour alerter le gouvernement haïtin comme un certain M. Georges, géologue, il n'en demeure pas moins que des théories diverses  fusent qui attibuent ce cataclysme, non pas simplement à une cause naturelle mais à la main des hommes qui aurait ainsi forcé la nature.
Personne ne doute de l'existence des failles.
Certains disent qu'une certaine arme aurait été expérimentée, Haarp est son nom, pour provoquer la rupture de la faille.
    D'autres, et c'est le cas ici de Marguerite Laurent, avance comme hypothèse que ce tremblement de terre serait dû  aux mouvements opérés dans le sous-sol par le creusement minier et l'extraction du pétrole.
Marguerite Laurent, rappelle qu'à plusieurs reprises, elle s'était inquiétée des activités de soldats des US dans des zones fermées du territoire haïtien et interdites à la population.
Elle dit aussi, qu'elle avait attiré l'attention sur les activités des compagnies minières oeuvrant en Haïti dans l'opacité, c'est-à-dire sans que le gouvernement n'en informe la population, à partir du coup d'Etat de 2004.
Marguerite Laurent avance qu'il y a une relation prouvée scientifiquement , de cause à effet entre les fouilles pour rechercher les minerais et les tremblements de terre. Elle se demande si ce n'est pas le cas en Haïti.
Elle rappelle, et chacun devrait aujourd'hui le savoir, que le sous sol haïtien est riche d'or, d'iridum et d'autres minerais ainsi que de pétrole.


    Rappelez-vous qu'une quinzaine de jours avant le tremblement de terre, j'avais moi-même traduit un entretien de l'ex-président de la raffinerie de pétrole  de la RD (Ramfosa) qui affirmait non seulement que le terrain aurifère se trouvant en Haïti et en RD était un des plus riches du monde, mais encore qu'il y avait de l'iridium.
ll parlait même d'une conspiration, c'est le mot qu'il a employé, entre les élites locales et les corporations internationales pour s'approprier les ressources naturelles d'Haïti.
    J'avais été très étonnée que cette nouvelle ne soit reprise dans aucun média haïtien, mais ce qui était encore plus étrange c'est que les internautes si prompts à discuter d'un tas de sujets tels que le créole est-il une langue à part entière ou entièrement à part, ne s'étaient pas le moins du monde intérressé au fait que quelqu'un de la profession déclare que leur pays au lieu d'être "le plus pauvre de l'hémisphère ouest" pourrait être au contraire le plus riche de l'hémisphère ouest.
    Bizarre quand même, cette propension des "élites" intellectuelles haïtiennes à porter atention de préférence au secondaire, à l'accessoire et aux questions annexes pluôt qu'à l'essentiel.
     Du coup, c'est à se demander si cet ex-président de la Raffinerie de pétrole n'avait pas indirectement lancé un avertissement aux Haïtiens, avertissement, dont ils se sont foutus royalement.
(Comme d'ailleurs de ceux qui prévoyaient un tremblement de terre à venir)
Et s'il avait été au courant de ce qui se tramait ?
HAITI/RD relations
Et si l'enjeu de la rivalité entre la France, Canada et USA se résumait à ça ?
Et si l'engouement médiatique  pour Haïti était téléguidé ?
Questions, questions.... mais nous devons chercher à comprendre de toutes nos forces intellectuelles parce qu'il en va de l'avenir d'Haïti.
    Que diraient nos ancêtres culturels Tainos  génocidés et nos ancêtres qui ont lutté farouchement pour faire de cette terre la leur, si nous la cédions à nouveau aux anciens colons ?
J'avais même demandé à mon ami Marcus d' Haïti en Marche de reprendre l'article paru dans la presse de la RD dans son journal  afin de lui donner plus de publicité et aussi de faire un entretien avec l'ex-président de la raffinerie de pétrole de la RD afin d'en savoir plus.
  Marcus l'aurait sans doute fait.  Mais, entre temps le temps a passé, et le tremblement de terre a tout écrasé, et la femme de Marcus en a été une des  victimes.
Désemparés, dépourvus d'informations, ayant perdu nos repères, nos abris, des parents et amis, nous cherchons à comprendre comment nous allons nous sortir de là.
Voici donc où nous en sommes.
Malheureusement, je n'ai présentement pas le temps de traduire cet article extrèmement riche de Marguerite Laurent.
C'est bien dommage. Espérons que d'autres que moi le feront pour les francophones.


 L'article : link

  


Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents