Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Haiti-Urruguay-Viol : Quatre militaires uruguayens vont en prison pour abus sexuels sur un jeune Haïtien

Publié par siel sur 26 Septembre 2012, 11:09am

Catégories : #REFLEXIONS perso

 

 

P-au-P., 24 sept. 2012 [AlterPresse] --- Le juge Alejandro Guido a envoyé ce 24 septembre en prison quatre militaires uruguayens dénoncés pour abus sexuels par le jeune haitien Jhony Jean, rapporte la presse uruguayenne.

Bien que Jean ait accusé cinq membres uruguayens de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation d’Haiti (MINUSTAH) de viol sur sa personne, le procureur Enrique Rodriguez avait demandé au tribunal de se prononcer sur quatre d’entre eux.

Le cinquième accusé est donc resté en liberté, selon le site du quotidien uruguayen El Observador, consulté par AlterPresse.

Le cas a été rendu public à partir d’une vidéo diffusée sur Youtube.

Les militaires uruguayens ont soutenu devant le juge que ce qui est considéré comme un viol n’était en fait une « plaisanterie ». [gp apr 24/09/2012 17 :00]

 

 http://www.alterpresse.org/spip.php?article13446

 

 

Vous remarquerez que cette info, la comdamnation de 4 militiaires uruguayens a été passée sous silence par la quasi totalité des media haïtiens.


Vous me permettrez de me répéter, en rappelant  mon incompréhension et ma révolte face à ces Haïtiens, pseudo patriotes qui clament comme des poulets sans tête  "Un pays sans armée n'est pas un pays", je fais allusion, vous l'aurez deviné, à la vilaine  gente du Granlakouzen, à  ces barons et ces duchesses qui, au lieu de simplement se taire, avaient lancé une campagne pour accuser le jeune homme violé d'être consentant et, pire encore, d'avoir monter un coup pour avoir de l'argent. VOIR AYITI EXTREME DROITE

 

Le coupable était celui par qui le crime arrive. Comme toujours chez ces personnes de droite et d'extrême droite.

 

Elles voulaient protéger "les Blancs" ( étrangers) et avoir la peau du jeune homme pauvre, auquel elles allaient même jusqu'à reprocher le fait qu'il porte  un costume cravate pour se rendre en Uruguay, pour le procès.

 

Reprocher à ce jeune gars de porter un costume cravate parce que venant d'un milieu pauvre montre, à quel point, la tête de ces gens est malade.

 

Et dire,  que bon nombre de ces barons du Granlakouzen et leur égérie  la Madone des Zen ont des parents, père et mère ou grands-parents qui ont, mentionné sur leur acte de naissance :paysans.

 

Quand acte de naissance, il y a !

 

Comme on l'a vu dans le cas d'Ericq Pierre candidat au poste de Premier ministre sous Préval.

 

Evidemment, dans un pays où un M. Zenny prétend être issu d 'une dynastie.VOIR « Tu dois respecter un mulâtre, Edo Zenny te connait, mais pas le sénateur Zenny. Je suis blanc, et toi tu es nègre. »


Dans un pays où Duvalier Jean-Claude, dont les parents étaient l'une, la mère, une fille illégitime d'un bourgeois avec sa servante; l'autre, le père, un type venu des Antilles françaises dont on ne connait  pas les parents (un certain Duval, d'origine antillaise, devenu juge serait son père, mais de ce Duval on  ne sait rien non plus de ses origines), qui n'a ni frères, ni soeurs, ni tantes, ni oncles, ni grands-parents, que donc ce Duvalier Jean-Claude nous la joue, issu d'une dynastie dont il aurait hérité de la fortune (ma maman !), nous montre le niveau atteint par ces bluffeurs.


L'histoire d'Haïti est récente, à peine un peu plus de deux siècles, mais dans cette histoire ne figure pas les hauts faits de la dynastie des Zenny, ni de celle des Duvalier.

 

En fait, leurs noms ne figurent nulle part dans l'histoire héroïque du peuple haïtien.


Dans les documents d'archives, dans les témoignages de voyageurs, dans les annales du pays, dans les journeaux, dans les faits divers, je ne vois nulle part mentionné le nom de Duvalier avant que celui-ci, propulsé par les USA, via l'USAID de l'époque, ne fasse son dapiyan sur Haïti.

 

Tout ça  pour vous dire  que ce jeune Johnny Jean, enfant de pauvre, est peut-être descendant d'une lignée de Marrons qui aura plus contribué à la liberté d'Haïti que les Zenny, Duvalier et autres barons et duchesses du Granlakouzen, lesquels font semblant d'être nés avec une cuillère en argent dans la bouche.

 


Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents