Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


HaitiLiberté.Arrestation de Jojo Lorquet, le confident de Martelly. Par Kim Ives

Publié par siel sur 4 Juillet 2013, 15:20pm

Catégories : #AYITI ROSE RAKET

Etait-il impliqué dans quelque blanchiment d'argent avec Martelly dans le passé? Est-ce le début d'une vague d'arrestations avec plus de révélations?


L’extravagant animateur de télévision Joseph "Jojo" Lorquet connu pour être l'un des plus proches amis du président haïtien a été, à New York,  un promoteur qui pendant près de deux décennies a organisé, dans des villes aux Etats-Unis, les tournées de "Sweet Micky», le surnom du chef de l'Etat durant sa vie d’artiste.


  « Personne n'est plus proche de Michel Martelly que Jojo Lorquet », a dit Lorquet à Haïti Liberté dans un restaurant de Brooklyn en Décembre dernier, peu avant son retour en Haïti pour travailler dans le programmeAba Grangou de Sofia Saint-Rémy Martelly, une campagne supposément contre la faim. « Tout ce qu'il va faire, je suis le premier à le savoir ».

            Mais aujourd'hui, Lorquet se trouve dans une cellule de prison au poste de police de Canapé Vert à Port-au-Prince, accusé de vente de faux badges du gouvernement haïtien jusqu’à $1500 chaque. Il y a également impliqué dans l'escroquerie de fausses pièces d’identification une autre figure médiatique haïtienne, le journaliste et animateur de radio Konpè Mòlòskòt (Ernest Laventure Edouard), qui se faisait passer pour le coordonnateur général de la douane et qui distribuait de faux badges à de supposés salariés, selon Radio Kiskeya. Toutefois, le Commissaire du gouvernement Lucmane Delille a dit à Kiskeya que Mòlòskòt n'était plus employé par l'administration des douanes puisque son contrat en tant que conseiller en communication pour l'agence n'a pas été renouvelé à son expiration le 30 Septembre, 2012. Sauf qu’il est difficile de savoir si Mòlòskòt est en garde à vue.


            Un juge d'instruction a arrêté Lorquet le 29 juin. Selon Gary Pierre-Paul Charles de Scoop FM, la police a également arrêté le chauffeur du Président Martelly.


            Selon une source proche de la famille Martelly qui veut rester anonyme, Lorquet et Martelly ont travaillé comme des « mules » (milèt) au début des années 1990, transportant de l'argent pour Charles "Bébé" Saint-Rémy, beau-père de Martelly, qui aurait travaillé avec Jean Eliobert Jasmé condamné pour trafic de drogue, et également connu sous le nom de ED-1 ou Eddy One.

 

402 (1)

Lorquet et Martelly, selon la source, auraient prétendument pris l'argent obtenu de la vente de cocaïne pour l’apporter chez Marjory Pierre-Louis, la copine d’Eliobert, qui habitait sur le Summit Boulevard à West Palm Beach en Floride. (La source a affirmé ne pas savoir si Lorquet ou Martelly avait un rôle dans le trafic ou la vente des drogues.) Chez Marjory Pierre-Louis, l'argent aurait été enveloppé dans du papier aluminium (pour contrecarrer les rayons X), puis transporté dans des valises en Haïti par le frère de Marjory, Mozart Pierre-Louis.


 « Jojo Lorquet et Michel Martelly apportaient l'argent à la résidence sur le Summit Boulevard, puis Mozart l’enveloppait dans du papier aluminium et l’apportait en Haïti dans une valise », a déclaré la source à Haïti Liberté qui a été incapable de contacter Marjory Pierre-Louis, pour confirmer l'histoire, malgré plusieurs tentatives,.


            La relation entre Lorquet et Martelly est devenue si étroite, à la fois dans la musique konpa et possiblement dans le blanchiment d'argent, que Lorquet lui-même raconte  que son enfant même appelait Martelly « Oncle Micky ». Mais les deux en sont arrivés à avoir une très grande brouille publique à peu près à l’époque où Martelly est devenu président lors d'une élection controversée et illégale, le 20 mars 2011.


            Sur son programme de télévision par câble, «Exit Entertainment», Lorquet a traité Martelly de « premier Judas » qui dit-il  « Ou monte sou radyo ou bay manti sou mwen ». Comme il s’emportait de plus en plus, Lorquet a traitél  Martelly de « yon vre visye, vre volè, mantè, pitit mantè, frekan ».


Lorquet a lancé à Martelly :« Vous êtes un ringard [un minable]C'est votre vie. Manipuler les gens ».

            Cependant, les deux apparemment se sont réconciliés à un moment donné pendant l’année 2012. Dans son programme de télévision en Septembre 2012, Lorquet a fortement salué le programme Aba Grangou de Sofia Martelly, comme « yon pwogram kap ede devlopman peyi a », programme alimenté par l'argent de la vente du pétrole vénézuélien dans le cadre du plan de Petrocaribe. Il a déclaré que le programme « bay moun manje pou ‘make sure’ yo ka jwenn manje chak jou epi vann yo dlo potab ». Il a déclaré que « Nou pa nan politik, men nou nan  zafè peyi a, Ayiti cheri, kote k genyen yon travay k ap fèt. Fò nou aplodi travay la ». Beaucoup de gens critiquent Aba Grangou comme un programme purement démagogique, truffé de corruption. Le Sénateur Moïse Jean-Charles affirme que l'agence ne dispose même pas d'un bureau ou d'une adresse.


  Trois mois plus tard, Lorquet  travaillait pour le programme, distribuant de la nourriture à Cité Soleil et d'autres bidonvilles de Port-au-Prince.


            « J'avais l'habitude de le voir à midi, dans une voiture, distribuant de la nourriture à une file de gens près de l'aéroport, » a déclaré Giroboam "Geronimo" Raphaël, un producteur de disques haïtiens basé à New York qui a contribué à faire de "Sweet Micky" une célébrité. « J'étais chez le président il y a environ deux mois, et j'y ai vu Jojo. Je ne sais pas quel était son titre. Il a pu être là juste comme un ami, mais il est resté là toute la journée, de 11 heures du matin  à 6 heures du soir. Je n'arrêtais pas de me demander comment est-il arrivé à avoir ainsi accès au président? »


            Mais il semble que Lorquet prétendait avoir plus de pouvoir qu’il n’en avait réellement ou abusait de ce qu'il avait de pouvoir. Il est maintenant accusé d’«usurpation de titre»,  de forger des badges officiels et de trafic d'armes.


« J'étais en Haïti il y a deux mois de cela et j'ai entendu des rumeurs à propos de certaines choses que faisait Lorquet», a écrit Garry Pierre-Pierre de Haitian Times cette semaine. « J'ai été troublé à bien des égards en raison de sa relation étroite avec le président ... Certains personnages peu recommandables font partie de l'entourage [du président], mais dans la plupart des cas, ces personnes sont gardées loin du centre du pouvoir de sorte que le président peut honnêtement nier quoi que ce soit de fâcheux qui puisse arriver ».


            « Dans le cas de Jojo Lorquet, ce sera difficile », continue Pierre-Pierre. « Tout ce que vous avez à faire est de regarder l'entourage de fond du président Martelly et vous y verrez certaines de ces personnes. Elles ne détiennent pas de position officielle mais elles fonctionnent comme éléments de sécurité mineure, les vrais agents de sécurité étant composés de policiers. Depuis son inauguration il y a deux ans, Martelly n’a pas encore rencontré Obama au cours de ses voyages aux assemblées de l'ONU pas plus que d'autres têtes de l’hémisphère lors des conférences. Martelly n'a pas reçu une invitation de  Washington pour venir s'asseoir avec son homologue américain comme il avait reçu ses prédécesseurs. Nous devons nous demander pourquoi ».  


            Il semble probable que Washington soit au courant du passé douteux de Martelly et on se demande s'il le soutient vraiment.


            « Jojo était en visite aux États il y a quelques semaines, mais a été averti par Gamal Augustin, directeur adjoint de RTNH, de ne pas retourner en Haïti, parce qu'il se ferait arrêter », a rapporté le site haitianbeatz.com. « Jojo a ignoré cet avertissement et a été effectivement arrêté à son arrivée à l'aéroport en Haïti ».


            Dès que la nouvelle de l'arrestation de Lorquet a commencé à se répandre, des radios haïtiennes ont également commencé à rapporter le 2 juillet que le juge d'instruction Maximin Pierre a arrêté un homme nommé Sherlton Sanon comme le prétendu tireur dans un complot visant à assassiner les députés Levaillant Louis Jeune et Sorel Jacinthe. L'auteur du complot? L'ancien sénateur Joseph Lambert, un proche conseiller du président Martelly. Lambert est maintenant sous investigation et court le risque d’être arrêté.


            Après son arrestation, Sanon a dénoncé « un réseau de malfaiteurs composé d'hommes d'affaires et de policiers, de gens présentement travaillant au Parquet et de parlementaires spécialisés dans le trafic de la drogue, les enlèvements et les assassinats », a rapporté ToutHaiti.com. « Il a surtout pointé du doigt le Sénateur Edwin Zenny (Edo Zenny), » qui est un autre très proche collaborateur du Président Michel Martelly.


            Une chose est sûre: il n'y a pas de solidarité parmi les voleurs. Si Martelly choisit de ne pas intervenir pour sortir Lorquet du pétrin, il est probable que Lorquet une fois de plus le considérera, Martelly, comme le «premier Judas ». Des révélations sur leur histoire passée, id'il y a 20 ans et également plus récemment, sont susceptibles d'en découler.

 

 Sur le même sujet VOIR : Tout Haïti.Arrestation de JoJo Lorquet « ami » personnel de Michel Martelly

L'ex-ministre des Haïtiens de l'étranger retrouve un poste à l'ambassade de Washington.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents