Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Le Mondefr,En Lettonie, des lopins de terre distribués aux plus pauvres

Publié par Elsie HAAS sur 7 Janvier 2010, 10:24am

Catégories : #MEDIA MENSONGES


Pendant tout l'automne 2009, Laiga Lidaka a préparé des conserves avec les légumes récoltés sur une petite parcelle de terre à Vaive, une commune de 1 700 habitants située à une centaine de kilomètres à l'est de la capitale de la Lettonie, Riga. "Le reste est à la cave. Cela me fait des légumes jusqu'au printemps. Sans cela, je n'aurais rien eu à manger pendant cet hiver." Cette parcelle de terre qui est son salut, elle l'a obtenue gratuitement de la commune, dernier recours pour les plus nécessiteux dans un pays frappé par la crise.

Le chômage atteint officiellement 16 % parmi les 2,3 millions d'habitants tandis que le PIB a reculé de 17 % en 2009, faisant de la Lettonie le pays de l'Union européenne (UE) le plus touché. Les mécontents sont de plus en plus nombreux, comme à Riga où des Lettons campent depuis un mois en dépit d'un froid mordant devant le palais du gouvernement pour protester contre cette situation.
VOIRlink

Donc à Latvia (Lettonie) où ils sont censés avoir magnifiquement profité des bienfaits des investissements étrangers et du FMI comme le dit cet article daté de 2008:
"D’après le Fonds Monétaire International, « le succès des réformes structurelles, la croissance économique, le dynamisme et l’intégration à l’UE cette dernière décennie ont permis à la Lettonie d’instaurer des taux d’intérêts plus faibles, d’acquérir le financement de l’UE et d’encourager l’entrée de fonds étrangers dans le secteur bancaire. »

http://www.li.lv/index.php?option=com_content&task=view&id=82&Itemid=1123&lang=fr

L'article du Monde du 1er janvier 2009,  par contre,
dit que tout le monde vieux comme jeunes, hommes comme femmes,
ne pense plus qu'à quitter le pays, comme en Haïti, n'est-ce pas !

Que s'est-il passé entre temps ?
Peut-être trop de privatisations, comme en Haïti n'est ce pas ?
Les riches se sont, parait-il, enrichis de manière vertigineuse
et les pauvres enfoncés dans la misère
de manière également aussi vertigineuse, comme en Haïti, n'est-ce pas ?
Pas de
"kraze brise"
mais des gens qui campent depuis un mois
devant le Palais national pardon du gouvernement.

Par contre,  là bas on distribue des lopins de terre aux plus pauvres.
La  richesse  pardon la misère,  serait-elle plus douce au soleil ?

Ah la la ! comme dit l'autre, en Haïti, pardon  au pays des borgnes ...
Et cet autre dicton : Les conseilleurs ne sont  pas les payeurs.
comme il s'applique
bien aux donneurs de leçons...!

Et puis, les Lettons, les gens de Latvia,  ce n'étaient pas des tendres.
Ca, ma petite dame,  l'armée ils l'aimaient
même qu'ils s'étaient enrolés dans les Waffen SS,
un truc du genre des militaromacoutes en Haïti, n'est-ce pas !
Ca pourchassait et  trucidait tout ce qui était juifs et communistes.
D'où  l'aspect  légèrement sarcastique,
 de ce laconique commentaire d'un lecteur :
 "Petrograd, Octobre 1917 : Décret N°1, sur la paix. Décret N°2, sur la terre. Alors, on fait marche arrière en douce ?
D'ailleurs, jusqu'à aujourdhui, à l'heure où j'écris ces lignes
les néomaocutes, pardon les néonazis défilent à Latvia
le bras levé,
Bel i peyi papa !

Quelqu'un m'a dit, comment se fait-il que les étrangers
préconisent pour Haïti tout ce qui ne marche pas chez eux ?
Ben, lui-ai-je répondu,
peut-être que ce qui ne marche pas chez eux
marche bien en Haïti pour eux perso.
C'est bien pour ça qu'il y a des colons, non ?
 
Il y a un jeune Haïtien qui me racontait combien il était étonné
de retrouver à Paris
 un employé d'une ambassade qui vivait en Haïti
dans une grande villa comme un prince
dans son petit appartement .
Il imaginait réellement  que la vie menée à Port-au-Prince par ce type
avec ses bonnes, garçon de cour
et toute sa domesticité  était du même standing à Paris.
Vous en pensez quoi vous ?

J'ai moi-même assisté à une scène assez rigolotte
 entre un couple de bourgeois haïtiens à Port-au-Prince.
L'homme racontait son désir d d'aller vivre à Paris
parce qu'il y a des musées, des bibliothèques, des cafés
et toutes sortes de choses qu'il apprécie.
La femme, elle disait : non, non, je ne veux pas.
A Paris, je n'aurais pas de bonnes, c'est trop cher
je serais obligée de m'occuper des enfants, de faire à manger
Et en plus de celà de prendre le métro.
Cette dispute m'a bien fait rire.

Peuple haïtien, n'écoute pas ces sirènes
au chant mortifère
Si les gens de Latvia, qui ont un passeport européen maintenant,
peuvent se casser pour aller chercher du travail en Angleterre
ou même en Haïti,
Toi avec ton passeport haïtien
tu n'as pas trop le choix.

Peuple haïtien, sois vigilant
les beaux discours lisses
d'apparence cohérente
sont fort souvent des miroirs aux allouettes
autrement dit des pièges.
Demande-toi toujours d'où provient le discours,
D'ou vient celui qui l'énonce ?
Qui parle ?
Car, derrière le morne, il y a des mornes.
Très important l'éducation, n'est-ce pas !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents