Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Lettre de la démission de la ministre haïtienne de Communication, Régine Godefroy

Publié par siel sur 12 Avril 2013, 11:17am

Catégories : #AYITI ACTUALITES

Print Friendly Version of this page  ·

Haïti/Administration publique-Démission : Régine Godefroy emboite Après la démission de la  ministre des finances, Marie Carmelle Jean-Marie, Voir : Lettre de démission de la ministre des Finances d'Haïti celle de Mme Godefroy

Voici la lettre:

Monsieur le Premier Ministre,

Mon parcours dans le secteur a été pour moi l’opportunité de servir mon pays et mettre au service de l’Etat haïtien les capacités professionnelles que j’ai accumulées au prix fort durant plusieurs années dans le secteur privé, et la maitrise du terrain que j’ai acquises après de longues années de travail en Haïti. Ayant eu l’opportunité de  gérer une institution reçue dans un état de délabrement total et remis sur pied dans son intégralité en peu de temps, a été accompli dans un esprit d’abnégation de soi, faisant montre de sacrifices personnels et professionnels ardus.

Ce même sentiment d’appartenance à la cause haïtienne, à mon patriotisme aigu et à mon désir ardent de participer au redressement institutionnel, au changement de l’image gouvernementale et au plein succès de l’équipe, m’a toujours poussée à accepter le poste de ministre de communication. Avec l’héritage d’une institution jeune dans sa constitution mais ancienne dans ses tumultes, ses controverses et sa quête d’identité, j’ai su pendant les trois derniers mois assainir les finances d’une institution quasiment sans budget, pillée du minimum de ressources mises à sa disposition, une multiplicité d’employés sans fonction et sans qualification qui d’eux-mêmes ont tenté de dénaturer la mission du ministère. Dans un environnement de conflit, d’ingérence continue et néfaste pour l’institution, j’ai combattu l’adversité interne et externe pour définir une vision claire, fixer des objectifs  précis et redresser l’administration dans le seul but de créer une cohésion et une harmonie dans la diffusion de l’action gouvernementale. Sans aucune intention d’empiéter sur les appropriations  et intérêts des autres, j’ai mené une lutte sans relâche pour montrer le bien fondé de mes démarches, la nécessité de cesser les duplicatas et la capacité du ministère à accomplir pleinement une mission dont l’impact se ferait ressentir bien au-delà de mon temps de service.

Avec la satisfaction de constater, qu’à partir  du plaidoyer exercé auprès de mes collègues pour donner au ministère de la communication l’opportunité d’exercer pleinement sa mission, un nouveau souffle  de dynamisme  communicationnel s’est installé et l’engouement de tous pour communiquer est palpable, j’estime malgré tout avoir accompli une humble mission, dans le court temps qui m’a été alloué. Mais, compte tenu du chevauchement évident des actions et de l’adversité à créer cette cohésion  dans la promotion de l’action gouvernement, je suis dans l’incapacité d’exercer mon devoir avec rigueur, honneur et intégrité, je me trouve dans l’obligation de vous soumettre ma démission, effective immédiatement.

Ayant toujours été au service de mon peuple et de mon pays, je vous je renouvelle ma collaboration continue et profite de l’occasion pour vous présenter, Monsieur le Premier ministre mes salutations patriotiques.

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents