Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Lettre de Michel Forst à ses amis haïtiens, il se dit" inquiet"

Publié par siel sur 29 Mars 2013, 11:08am

Catégories : #AYITI ROSE RAKET

C'est ici : link

 

Et voici un extrait révélateur d'une situation, que nous ne cessons de dénoncer dans ce blog, initiée par le retour des militaro/macoutes/duvaliéristes  placés  aux commandes d'un pays, lequel  flotte comme un radeau abandonné  sur une  mer  agitée avec l'ensemble d'une population, devenue boatpeople dans son propre pays,  prise en otage par une gang avide d'enrichissement rapide. Théano, ministre chargé des relations avec le Parlement, déclare qu'il " doit remercier Duvalier."


Sans que ni les média, ni la société civile, ni les intellectuels de tous bords, ne soient capable d'assumer leurs responsabilités qui sont, entre autres, d'être des protecteurs  de la constitution de 1987. Rue89. Mort de l'écrivain nigérian Chinua Achebe

 

Notons aussi que c'est ce même international qui se lamente aujourd'hui sur les abus, qui a imposé ces gens-là à la tête du pays- au prétexte d'une manifestation instrumentalisée de Kase/brise aux Cayes- dont les séquelles sont encore visibles, puisque rien de ce qui a été cassé des établissements publics dans la ville n'a été reconstruit.


Est-ce que ce n'était pas prévisible ? Est ce que les chats font des chiens ? Est-ce que ce n'était pas précisément, pour le côté musclé, sans foi ni loi, des Tèt Kale qu'ils les ont installés  au pouvoir ?

02haiti 650

Il faudrait savoir. Si vous mettez des gens qui se disent des "bandits légaux " au pouvoir, que pouvez-vous attendre d'autre comme politique que le banditisme institutionnalisé, comme sous les 2 Duvalier ?

 

Vous n'allez pas me dire que les dirigeants des pays amis, qui ne sont pas nés de la dernière pluie, ont cru au miracle, comme une frange importante non informée et non lettrée de la population haïtienne ?

`

L'extrait :

"Je suis inquiet de voir que se développent les pratiques de nominations de magistrats à des fins politiques ou partisanes, ou bien encore pour protéger tel ou tel personnage important dans le pays. Plusieurs cas ont été documentés par les observateurs, je pense notamment au cas de Calixte Valentin, un conseiller du chef de l’état, accusé du meurtre d’un jeune paysan et libéré après 6 mois de détention préventive par un juge spécialement nommé à cet effet par l’actuel ministre de la justice, alors que croupissent en prison depuis plusieurs années des gamins arrêtés pour un simple vol de pots de peinture ou une simple bagarre.


Je suis inquiet de constater que se poursuivent les arrestations arbitraires et illégales dans l’ensemble du pays, que l’on peut lire dans les rapports hebdomadaires de la section Droits de l’Homme de la MINUSTAH ou dans les rapports de la Protectrice du Citoyen. Il n’est pas concevable que dans un état de droit, les responsables de l’application des lois se sentent autorisés à ne pas respecter la loi et que de tels comportements restent sans réaction de l’institution judiciaire. C’est un signal de plus envoyé du désordre actuel de l’institution judiciaire, dès lors que règne l’impunité."

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents