Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


"pouvwa moun tet san cheve yo"

Publié par siel sur 18 Octobre 2013, 09:48am

Catégories : #AYITI ROSE RAKET

Traduction : Le régime des gens sans cheveux

 

J'ai lu sur le net cette formule, savoureuse comme tout en créole, pour désigner le pouvoir Tèt Kale, c'est -à-dire celui des crânes rasés sévissant actuellement en Haïti.

 

Vous savez que Duvalier faisait la chasse aux barbus et aux chevelus, dont les poils et cheveux représentaient pour son régime un danger.


Gare à celui qui portait une Afro. On lui "kalait" la tête et parfois-même on la lui coupait net.

 

En bons héritiers des Duvalier, ils sont sans cheveux ceux qui ont été placés au pouvoir  par la "communauté internationale" afin d'accentuer l'indignité d'Haïti,  initiée en 2004 avec l'arrivée sur le territoire national, pour la première fois depuis l'indépendance,  de troupes françaises, l'année même de la célébration des 200 années d'indépendance.


Quel  camouflet pour ce peuple pauvre parmi les pauvres de ce petit pays, dont la seule  et unique richesse était, jusqu'à présent, la fierté d'une une histoire héroïque écrite par ses ancêtres !


Mais même cela, il fallait le lui enlever.

 

Il ne suffisait pas de le mettre à genoux avec les plans d'ajustement structurel, le dumping du riz de Clinton,  les transformer en boat-people, renégats et boucs émissaires partout dans le monde, il fallait le piétiner, le faire mordre la poussière, manger des "biscuits la-boue", lui enlever le peu de la dignité qu'il avait reconquise après la chute des Duvalier.


Les zentellectuels ont été recrutés, payés, primés et surprimés pour faire l'éloge masqué de la dictature,  justifier et légitimer  le retour des duvaliéristes menant le pays à la dérive jusqu'à à un point de non retour dans la macaquerie en rose, le vol des ressources de l'Etat, la vente des terres ( Caracole, Ile à Vache, etc) et des biens de l'Etat,  le non respect de la Constitution, le brigandage des élites riches, façon Clifford Brandt, le réarmement de miliciens à travers tout le pays, le meurtre ciblé des militants anti-duvaliéristes, l'oppression systématique des plus pauvres, la justice instrumentalisée au profit des Tèt Kale, le reformatage des classes moyennes à la lâcheté, au respect des criminels  et au mépris des pauvres

 

Zenny, sénateur de la République déclare qu'un Nègre se devait de le respecter parce qu'il était Blanc. Martelly, président de la République, traite avec mépris un avocat, disant que celui-ci est plus pauvre que son enfant de 10 ans.

 

2 exemples, parmi des centaines et des milliers, VOIR AYITI ROSE RAKET qui illustrent la restauration de "l'esprit" niais, cruel et mortifère des militaro/macouto/duvaliéristes, dont les Tèt Kale et les Grenn-nanbounda sont des avatars promus et financés par le "Blanc".


Mentalités, culture, esthétique, manière de voir le monde, mode de fonctionnement avec lesquels, la société haïtienne qui, actuellement se trouve au bord du précipice, doit divorcer pour se remettre sur ses 2 pieds. Non plus Tèt an ba/ Tèt Kale, mais  bon pied bon oeil, afin de relever Haïti et intégrer tout le monde : tout koulè, tout ras, sa ki pale franse, sa ki pale kreyol, sa ki pale angle ,sa ki gen anpil kob, sa ki pa gen kob di tou, sa ki gen anpil diplom, sa ki pa menm konn li, dans ce programme de reconquête de la dignité. Qu’est-ce que cela veut dire "changer d'imaginaire"?

images-5.jpeg

 Le pouvoir des gens sans cheveux, une nouvelle ethnie rose et blanc apparue en Haïti, 1 an après le tremblement de terre.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents