Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Reynold Georges, avocat de Duvalier J-Cl, reprend du service comme "avant ces dernières 25 années".

Publié par siel sur 10 Mai 2013, 12:18pm

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE

 

Concernant l'assassinat, le 15 avril dernier de Merice Civil 

j'ai lu icilink

ceci :

"Pour sa part, Me Patrice Florvilus, représentant du Bureau des Défenseurs des opprimés, a indiqué que le samedi 13 avril dernier, Me Reynold Georges avait débarqué au camp « Acra » là où plusieurs centaines de familles vivent depuis après le séisme dévastateur du 12 janvier 2010, en vue de réclamer toutes les terres de cette zone.

« Selon ce que nous ont rapportés les déplacés du camp « Acra », Me Reynold Georges avait annoncé qu’il allait venir au camp en vue de l’incendier. C’est ainsi que le lundi 15 avril, un incendie venait d’éclater au camp, qui avait conduit à l’arrestation de Lexima Darlin et de de Mérice Civil », a expliqué Me Florvilus, lequel s’est montré visiblement indigné.

« Le lundi 15 avril dernier, je sortais dans un programme au « Parc Midoré », aux environs de quatre heures du matin, au cours de la route, j’entendais des personnes me dire de m’arrêter. Obéissant de ma part, je m’arrêtais. Car je savais que je n’avais aucun dossier contre moi. Tout à coup, cinq policiers m’ont battu sans me poser aucune question et l’on me conduisait au commissariat de Delmas 33 », a témoigné de son côté, Lexima Darlin, une autre victime."

images-2-copie-3.jpeg

Duvalier  J-Cl et son avocat Reynold Georges de dos

Attention, pinga, peuple haïtien, ces gens-là, apôtres du mal,  sont de retour sur le  lieu  de leurs crimes.
images-4-copie-2.jpeg
Duvalier J-Cl, arme au poing, lors de son arrivée en Haïti

Attention peuple haïtien, l'impunité dont jouissent les assassins  avec la complicité des media, zentellectuels et élite commerçante, renforce et démultiplie leur appétit  pervers pour les abus, tortures et crimes, comme avant  "ces vingt-cinq dernières années"  où  ils étaient capables de tout, comme d'éteindre une cigarette sur la joue d'un enfant.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents