Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Une Trinidadienne nommée à la tête de la Minustah

Publié par siel sur 3 Juin 2013, 10:48am

Catégories : #REFLEXIONS perso

Le secrétaire général des Nations unies Ban ki Moon, a désigné le vendredi 31 mai, la Trinidadienne Sandra Honoré comme son nouveau représentant en Haïti pour diriger la mission de stabilisation des Nations-Unies en Haïti, (Minustah). 

Madame Honoré prendra officiellement ses fonctions le 15 juillet prochain, elle succèdera au Chilien Mariano Fernandez dont la mission a pris fin le 31 janvier écoulé. WPC/LM

 SOURCES :link


Je m'étais réjouie sur ce blog, il y a quelques temps de cela, de cette nomination


J'avais lu le CV de la dame et en avait conclu qu'elle serait plus à même d'exercer un contrôle strict sur les troupes  de la Minustah et mettre fin aux abus de tout genre que cette force d'occupation commet dans le pays.


Je m'étais dit, au moins avec cette femme les enfants seront protégés. VOIR  MiNUSTAH/enfants nus


Pensant avant tout à la population haïtienne et n'étant  pas au courant de tous les mic mac  et intrigues en tout genre des GNbistes, j'étais loin de me douter que ce choix leur déplairait.


Ce que j'ai découvert en lisant les commentaires liés à cette info, c'est que ces Gnbistes réactionaires ne changent pas.

 

Peu leur importe le sort de la population, le plus important reste leur relation perso avec Aristide.

 

Plutôt Hitler que le Front Populaire disaient les réacs de France. VOIR link

 

En Haïti, où les collabos de toutes obédiences ont accueilli avec des fleurs les troupes de la Minustah,  ce serait  "Plutôt l'occupation que Lavalas."   VOIR  

LYONEL TROUILLOT SOPHIE BOUTAUD DE LA COMBE

 

Dans quel  pays au monde un écrivain pourrait entretenir une correspondance avec le porte parole des forces d'occupation  sans que personne ne bronche ?


Eh bien, c'est en Haïti.

 

Mesdames et Messieurs, entrez, faîtes comme chez vous.

 

Que dis-je, ne faîtes surtout pas comme chez vous.

 

Ici, vous pénétrez dans le territoire du monde à l'envers.


Où , comme dans Orwell, l'institution en charge de la répression s'appelle "Le ministère de la paix."

 

Mes amis, pour comprendre , la perversion des valeurs qui se passe en Haïti  avec la bande des Tèt Kale au pouvoir; je vous recommande de lire ou relire Orwelllink

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents