Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Vidéo. Antoine Peillon 600 milliards d'évasion fiscale en France

Publié par siel sur 6 Avril 2013, 12:33pm

Catégories : #REFLEXIONS perso

Regardez cette vidéo. Ecoutez attentivement l'économiste Peillon.

 

Maintenant pensez à Haïti, cet état mendiant qui tend son "bol bleu" en toutes occasions et à toutes les bourses, n'hésitant pas  jusqu'à  aller à  la taxation des plus pauvres de la diaspora, jouant perversement sur le sentiment de solidarité de ce groupe des plus pauvres.

 

Pensez à Haïti, et demandez-vous, combien de millions, voire de milliards sont partis ailleurs, en Suisse comme pour les Duvalier père, fils, maman et leurs super ministres et autres membres du Klan  des cupides criminels ? DUVALIER

 

Pensez à Haïti et demandez-vous combien de millions, voire de milliards, depuis 1957 à aujourd'hui, les familles très riches d'Haïti planquent à l'étranger.

 

Vous vous souvenez que l'actuel Premier ministre, n'a rempli ses obligations fiscales qu'une fois qu'il a été nommé ou bien qu'il a été candidat à ce poste.

 

Vous vous souvenez des noms des ministres des finances depuis 1986, Delatour, Calixte...

des mecs et des nanas, comme celle qui occupe actuellement ce poste,   placés là pour continuer l'ormeta. Des instruments grassement payés qui deviennent millionnaires en un rien de temps.

 

Quel est le montant des sommes qui auront été ainsi volées pendant plus de 60 ans, rendant l'Etat de plus en plus faible, de plus en plus à la merci de ces personnes et de ces patrons d'entreprises, le mettant dans l'incapacité d'assurer ses responsabilités envers 80% de la population ?

 

Vous voyez à quel point il est difficile en Frrance, où il existe une administration qui dans son ensemble essaie de bien faire son boulot, de débusquer les fraudes fiscales et leur évasion dans les paradis  fiscaux.

 

Imaginez en Haïti où c'est carrément le Far West et où la mafia est au coeur du système. Tel quel. Comme l'avait placée Duvalier père. Elle n'a pas pris une ride. Coup d'Etat ou pas, séisme ou pas. Au contraire, elle n'a cessé de se renforcer. L.PEAN chronique

 

Beaucoup de meurtres de grands fonctionnaires, de journalistes, d'intellectuels sont liés à ce secret aussi blindé qu'une porte de coffre fort.

 

On peut considérer, la tête froide, que si les 5 ou 10% de très riches  payaient leurs impôts normalement, le gouvernement haïtien, aurait de quoi, au moins, se passer des capitaux étrangers pour organiser les élections.

 

Mais c'est précisément ce que ne veulent pas ces très riches, les "chefs" comme on les appelle en Haïti. Leur objectif étant de garder le contrôle des élections, pour continuer,     tranquilos, la prédation du peuple haïtien et celle des ressources du pays. Comme les Duvalier, dont ils sont les héritiers le faisaient magistralement.

 

Le peuple haïtien ne serait pas aussi pauvre et discriminé à travers le monde, si ces prédateurs qui prétendent être des moteurs de l'économie, n'étaient pas en réalité des pirates, des pilleurs, des rapaces, des vampires.

 

Croyez-moi, M. Arnold Antonin qui a oublié que dans une autre vie il était, -en tous les cas il laissait entendre qu'il était de gauche- eut été plus avisé au lieu de se faire  son petit délire perso sur Attila (si seulement cela avait été vrai qu'Aristide était une figure aussi impressionante qu'Attila, nous n'en serions pas là aujourd'hui) de réaliser un film sur les "nantis d'Haïti". Comment ces gens-là ont fait fortune et où va leur fric fait en Haïti ? De même Peck- qui s'est rattrapé avec son récent film - aurait pu, au lieu de son grotesque Moloch Tropical, s'intéresser à regarder plus loin que le bout de son nez et de son idéologie, à savoir vers l'économie du pays.

 

Excusez-moi de mentionner ces hautes personnalités, mais c'est précisément parce que le peuple haïtien aurait pu s'attendre de leur part  à un peu plus de hauteur, pour le moins de décence (je ne parle pas de morale).  Rue89. Mort de l'écrivain nigérian Chinua Achebe

 

Peillon dit qu'il a pu écrire son livre, parce que de plus en plus de gens, de banquiers parlent.

 

Quand les banquiers haïtiens accepteront-ils de parler ?

 

Quand est-ce qu'un économiste haïtien fera une enquête comme celle de Peillon ?

 

-qui nous permettrait de voir plus clair et de sortir de l'auotflagellation qui nous mine et nous ruine.

41PhWRryrWL._SL500_AA300_.jpg


Achetez le livre d'Antoine Peillon. Informez-vous ! Réveillez-vous, nom de dieu !


Et surtout, ne vous laissez pas enfumer par la bande des redondants tarttuffes et faux-cul  du Granlakouzen, qui parie sur votre ignorance pour se faire une place dans le minuscule groupe des prédateurs

 

La vidéo: link

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents